28.5 C
New York
mercredi, juin 29, 2022

Buy now

spot_img

Manifestations politiques : Les taxi-motos à l’école de la paix !

Des femmes réunies dans un collectif ont entamé une sensibilisation dans les différents sièges des partis politiques. Ils accusent les conducteurs de taxis moto d’être instrumentalisés par les acteurs politiques lors des manifestations politiques.

Ce mardi 10 novembre 2020, nous avons interrogé certains conducteurs de taxis moto de Conakry. Amadou Tanou Bah syndicat et en même temps conducteurs de taxi moto du quartier Cosa rejette cette accusation.

« Hier, j’ai écouté une radio de la place. J’ai entendu ces femmes réunies dans un collectif, nous accuser d’être instrumentalisés par les politiciens. Mais, c’est faux et c’est archi faux. Nous ici, ce qui nous intéresse, c’est comment nous allons gagner notre dépense. Si ces femmes n’ont rien à dire, elles n’ont qu’à se taire vraiment. Pour terminer, je vais vous dire ici, nous ne parlons pas politique, mais plutôt comment il faut faire pour gagner notre bien-être et le bien-être de nos familles dans la dignité.» a-t-il dit

De son côté, Jean Beavogui, un autre conducteur de taxi moto rencontré à Koloma dit que dès fois, certains d’entre eux sont sollicités pour accompagner certains acteurs politiques.

« Je veux dire d’abord, nous ne sommes pas du tout instrumentalisés par les acteurs politiques. Mais, dès fois, ils viennent nous solliciter pour les accompagner, et avant d’aller, on nous paye. Nous ne pouvons pas refuser parce que nous sommes là pour chercher de l’argent » a-t-il indiqué

Lamarana Barry un autre conducteur lance un appel à ces femmes.

« J’invite ces femmes soi-disant sensibilisatrices, de nous laisser tranquille. Si elles n’ont pas un autre emploi à nous proposer ou à donner parce que tous ces gens que vous voyez sont des jeunes qui sont diplômés sans emploi.»

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com     

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE