18 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

UFDG : Le cri de cœur de l’épouse de Ibrahima Cherif Bah

Nous prenons le peuple de guinée et la communauté internationale comme témoin des injustices qui sont en train d’être commise par ce régime fasciste d’Alpha Condé. Quel que soit la haine, la jalousie, et le cynisme de ses détracteurs, ils ne parviendront jamais à prouver la culpabilité de monsieur Ibrahima chérif bah et de ses collègues.

En lieu et place des vrais criminels qui ont tué froidement et à visage découvert, de centaines de guinéens ou encore des bandits à col blanc pillent, à ciel ouvert, nos ressources ; ces fachos s’attaquent aux plus grands symboles et personnalités de notre pays.

L’histoire retiendra la banalisation et la destruction de nos valeurs par ce régime. Tant les valeurs intellectuelles, morals, spirituelles. L’histoire retiendra encore l’utilisation exacerbée de la haine et du racisme, comme moyens de gouvernance.

Je suis certaine que les commandeurs auront à répondre de tous ces actes devant l’histoire et subiront un châtiment à la hauteur de leurs forfaitures. Dieu le leurs fera payer d’une manière ou d’une autre. Les exemples sont nombreux dans la vie courante.

La légitimité de notre combat n’est plus a démontré. C’est une question de vie ou de mort. Nous restons déterminé que jamais pour ce noble combat.

Nous luttons et lutterions sans relâche pour la justice, la démocratie et l’alternance.

Battons-nous, tous, plus que jamais pour récupérer notre victoire pour le plus grand bonheur du peuple de guinée.

Par Hadja Maimouna Bah     

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE