23.5 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Conakry : Djamilatou Diallo meurt dans un accident de la circulation !

Djamilatou Diallo, fille de Docteur Mawiatou Diallo, médecin de renom exerçant au quartier Demoudoula (Commune de Ratoma) a trouvé la mort à hauteur du marché Avaria sur l’autoroute Fidel Castro, dans un accident de la circulation. Elle était l’épouse de Doura Barry du « Love system », le chanteur de la musique pastorale peulh. Elle était mère de 4 enfants et travaillait au ministère de l’Economie et des Finances. Djamila était une femme joviale, détendue, souriante. A l’annonce du décès, la maison mortuaire située à Demoudoula a refoulé du monde.

Kadiatou Diallo la petite sœur de la défunte a expliqué comment elle a appris cette triste nouvelle

« Hier, vers 11 heures, elle m’a appelée pour me demander  ma position. Je lui ai dit que  je suis à l’hôpital, parce que je ne me portais pas bien et après elle s’est moquée de moi. Elle m’a promis qu’après son boulot elle viendra me voir à la maison. Donc, je suis sortie de l’hôpital  et sa fille m’a appelée tante Kadiatou on vient de m’appeler que ma maman a fait un accident mortel. Après, j’ai dit à sa fille de venir me trouver là où je suis pour qu’on puisse aller voir et nous sommes allées sur les lieux, on a trouvé qu’effectivement elle a fait un accident sur la moto et le camion a marché sur sa tête. Elle est décédée sur place. » A-t-elle expliqué en pleurant.

Doura Barry a exprimé sur sa page facebook la triste nouvelle de la disparition de la mère de ses enfants.

« Je viens de perde la mère de mes enfants. Mon cœur est brisé par la tristesse qu’ils ressentent. Je suis bouleversé et reste sans voix. » A-t-il exprimé

Docteur Mawiyatou Diallo prie Dieu que la terre lui soit légère.

« Vraiment, Djamilatou a été une femme honnête qui aime le travail et je prie Dieu le Tout Puissant de l’accueillir dans son paradis éternel. »

Djamilatou Diallo repose pour l’éternité au cimetière de Demoudoula. Un cimetière situé juste en face de la maison de son Papa.

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com        

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE