23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

L’immigration clandestine est-elle la seule solution qui reste à la jeunesse Guinéenne ? Par Baldé alhousseny

Avec le chômage qui bat son plein et un ministère de la Jeunesse qui ne fait que de la politique politicienne et qui ne fait quasiment rien pour la jeunesse, ajouté à cela des assassinats et des  arrestations arbitraires, aujourd’hui neuf (9) jeunes sur dix (10) préfèrent aller en exil.

Manquant de perspectifs et donc perdu tout espoirs d’avoir du travail descendent leur permettant de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles, les jeunes de Guinée préfèrent affronter le désert et la méditerranée pour aller à la recherche du « bien-être ».

Les conséquences sont terribles puisque plusieurs sont ceux qui y perdent la vie généralement dans des conditions humiliantes.

Oui c’est vrai que la situation des jeunes en Guinée est difficile actuellement mais elle peut en revanche être plus difficile ailleurs qu’ici. C’est vrai que le pays se porte mal actuellement mais l’avenir c’est la Guinée pourvue qu’on y croit et qu’on décide d’en être acteur.

Chers amis jeunes, l’immigration clandestine est un fléau qui contribue au retard de la Guinée. Ensemble donnons-nous la main pour transformer positivement notre pays et créer le rêve guinéen.

Oui cela est possible et chacun doit jouer sa partition. Autrement c’est une démission face à notre mission.

Vive la jeunesse pour une Guinée meilleure.

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE