31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

Crise politique : La Guinée vue par un député

« Nous avons le sentiment que c’est Cellou qui a gagné malgré tout ! ». Propos de Saïkou Yaya Barry, le Secrétaire politique du parti UFR. C’est à propos de la victoire à la présidentielle que continue de réclamer le candidat Cellou Dalein Diallo .

Jusque-là, au sein de l’UFR, c’était silence radio à propos de cette annonce du président de l’Ufdg

« Nous sommes victimes de cette situation en 2010. C’est pourquoi, nous nous sommes abstenus de participer à cette élection. Alors, nous dire aujourd’hui qu’il  faudrait qu’on soutienne quelqu’un qui a accepté de participer à cette élection, c’est contradictoire à notre logique de combat. Mais à notre avis, s’il a décidé de participer en sachant tout cela, qu’il en tire les conséquences de sa participation. Parce qu’au préalable, il savait que cela devait arriver. » a dit Saïkou Yaya.

Des responsables de l’UFDG sont actuellement détenus, ancien député condamne ces arrestations et demande que ces cadres soient mis en liberté.

« Je dis arrêtons ça ! Nous ne pouvons pas vivre comme autant de la révolution où on pouvait prendre des gens comme des petits poussins et les envoyer en prison. Si on veut construire, le système doit changer et les personnes qui y sont doivent comprendre que ça passera et que leur tour arrivera. Vous avez vu le PUP(…) aujourd’hui y a un autre qui est là et qui fait la même chose, mais pire d’ailleurs » fustige-t-il.

Pour sortir de cette situation, ce responsable de l’UFR estime qu’il faut bien se retrouve autour de la table.

« Les forces vives de la nation doivent se retrouver et c’est un dialogue interne avec toutes les personnes qui ne veulent pas le changement de la constitution, qui ne veulent pas d’un troisième mandat pour bâtir une stratégie nouvelle. Et pour cela, il faut qu’on soit sincère entre nous » lance-t-il.

Récemment le président Alpha Condé a annoncé la récupération des biens de l’Etat mal acquis des cadres guinéens. Saïkou Yaya Barry voit cette démarche comme un blanchiment.

« L’objectif, ce n’est pas de récupérer. C’est qu’il est dans le système. Il se plaît dans ça parce que ces gens là (commis de l’Etat) savent pertinemment que sans Alpha ils ne peuvent pas exister et vice-versa. Et pour garantir ça maintenant c’est blanchir » martèle cet ancien député.

   Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE