31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

Kankan : Réactions des citoyens et politiques sur l’interdiction des manifestations par le pouvoir

A Kankan,  la manifestation pacifique du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) et ses alliés pour exiger la libération des détenus politiques et la reconnaissance de la victoire de Cellou Dalein Diallo alimente le débat.

.Ousmane Kaba soutient le mot d’interdiction du gouvernement.

«Pour la suspension des manifestations par le gouvernement, je suis pour et partant, car la cause est réelle, c’est par rapport à cette crise sanitaire que traverse le monde, que le gouvernement a décidé ainsi, d’arrêter ces manifestations qui diminuent la population guinéenne. Quand l’Etat donne l’ordre, on doit obéir, je suis content  » A-t-il dit

Lancinet Condé, secrétaire fédéral du bloc libéral à Kankan, considère anti constitutionnelle cette suspension.

« L’interdiction de la manifestation en Guinée est anti constitutionnelle, même la nouvelle constitution que le professeur Alpha Condé a emportée et qui a validé son troisième mandat reconnait la manifestation, à ce niveau, nous devons accepter nos textes de lois, pour que la république évolue à merveilleuse » A-t-il précisé

Fodé Bana Souaré se dit aussi favorable à cette mesure d’interdiction.

« La population guinéenne est pauvre et les jeunes ne sont pas employés par l’Etat. En Guinée, chaque fois qu’il y a des manifestations, on enregistre toujours des cas de morts. Donc, il doit essayer de ne pas suspendre, mais plutôt de cadrer les manifestations, afin qu’il n’y ait pas de morts et des scènes de vandalisme » A-t-il laissé entendre

Par Mariame Siré Traoré pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE