18.1 C
New York
samedi, septembre 24, 2022

Buy now

spot_img

Kankan : Le prix du charbon  étrangle les ménages

A Kankan, la présidentielle du18 octobre laisse la place à une conjoncture économique. Les ménages se plaignent. Les prix des produits de première nécessité ne font que grimper.

C’est le cas du charbon de bois, combustible le plus utilisé pour la cuisson des aliments.

De 35000 GNF, le prix du sac de charbon à Kankan se négocie autour de 55000 GNF. Soit une hausse de 20.000 GNF en l’espace d’un mois. M’HAWA Condé est vendeuse de charbon au marché Sogbè de Kankan, elle nous explique les raisons de cette hausse.

« Nous, nous vendons en fonction des prix auxquels nos fournisseurs nous livrent la marchandise. C’est clair que nos clients, ils ont d’une part raison. Mais, ce sont les fabricants de charbons dans les villages qui ont les premiers revus à la hausse leurs prix. Nous, en revendant, nous ne gagnons pratiquement que le prix pour acheter du savon pour notre hygiène » a-t-elle précisé

Maimouna  Bamba est une fervente utilisatrice de ce combustible pour la cuisson des grains de haricot qu’elle vend tous les matins au grand marché.

« Les condiments sont devenus trop chers, le charbon même on n’en parle pas, avant on achetait un sac de charbon à 35000fg voire à 30000FG, mais actuellement si tu n’a pas 55000, tu n’auras pas, ça ne nous arrange pas, il faut que le gouvernement nous aide, pour que les choses diminuent un peu, pour nous les femmes, car tout est cher au marché et on ne sait plus quoi faire » A-t-elle laissé entendre

Elle n’est pas la seule à se plaindre de cette situation. Madame Diawara Sia, ménagère nous a confié ne plus pouvoir couvrir sa popote quotidienne.

« Nous préparons avec le charbon qui est devenu encore plus cher. Qu’est-ce qu’on va faire et où allons-nous? 20000 ne suffisent plus pour notre dépense tout est cher sur le marché. Nous souffrons et nous sommes troublés » A-t-elle dit

Par Mariame Siré Traoré pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE