18.7 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Bandes organisées : Colonel Tiegboro lève un gros lièvre !

Communiqué du Secrétariat Général à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la lutte contre la Drogue, le Crime organisé et ‘l’ORDEF  sur le démantèlement d’un réseau d’escrocs en Guinée

Le secrétariat Général à la Présidence chargé des Services Spéciaux, de la lutte contre la Drogue, le Crime Organisé et I’ORDEF, a l’honneur d’informer la population Guinéenne, de la découverte et le démantèlement d’un réseau international d’arnaqueurs (escrocs), évoluant sous la bannière d’une mission chrétienne dénommée «Fondation Missionnaire Internationale».

Cette organisation mafieuse est dirigée par le Béninois Serge Amassou KOUASSI en complicité avec certains guinéens. Se disant être affilié à l’Union Théocratique Mondiale Afrique dont le siège se trouverait à Kinshasa (RDC), administré par un Président Directeur Général missionnaire réformateur Mr CIRINGA Balekage Joseph de nationalité Congolaise déjà interpellé par notre service et quatre (04) autres présumés escrocs à ce stade de l’enquête.

Pour adhérer à cette Association mafieuse, les escrocs exigent le paiement d’une caution de 320.000GNF pour chaque Missionnaire Réformateur et 16.000FG pour le reste de la population appelée Bénéficiaire exclusivement composée de personnes vulnérables

A I ‘image de QNET qui avait appauvrit des milliers de guinéens, cette autre association qui compte à ce jour plus de 1.500 membres (Missionnaires réformateurs) pour le moment identifiés et des milliers de victimes appelées (bénéficiaires) a escroqué déjà beaucoup de pauvres citoyens guinéens.

Le préjudice depuis son implantation en Guinée en 2019, se chiffre sous réserve de se tromper, à plus de 2.000.000.000 GNF (Deux milliards de francs guinéens).

C’est  pourquoi, nous invitons les Gouverneurs, Maires, Préfets et Sous-préfets, les Responsables locaux, à prendre toutes les dispositions nécessaires afin de protéger les citoyens face à ce fléau. Quant aux victimes, de se constituer partie civile et prendre contact avec les autorités compétentes administratives et judiciaires afin d’être rétablies dans leurs droits.

Pour toute information complémentaire, contactez le 622 39-39-39

des Services Spéciaux

SECRETAIRE GENERAL

Colonel Moussa Tiégboro CAMARA

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE