31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

Kankan: un chef de quartier autoproclamé est jugé indésirable par des jeunes

Ce jeudi 03 décembre 2020, les jeunes du quartier Faraako 2 ont échangé avec les autorités communales. Ces jeunes révoltés se sont présentés devant le bureau du Préfet, puis du Maire de la commune urbaine de Kankan. Ils ont exigé le départ de l’actuel chef de quartier.

Ces jeunes du quartier Faraako 2 demandent aux autorités de démettre leur nouveau chef de quartier qui pour eux s’est autoproclamé.

Kalil Touré,  leur porte-parole a dit qu’après le décès de l’ancien chef de quartier, ils ont vu un membre du bureau du quartier qui s’est auto proclamé. Cela a provoqué, dit-il, des discussions lors des cérémonies de baptême, de mariage où il s’est présenté comme le chef.

« Les gens le détestent parce qu’il n’est pas instruit, ni apte à diriger le quartier. Alors, pour éviter les discussions dans le quartier, nous nous sommes déplacés pour venir voir le maire et le préfet. On veut savoir si ce sont eux qui ont installé ce monsieur comme notre nouveau chef après le décès de notre ancien chef de quartier. On a déjà rencontré certains vices maires qui nous ont dit qu’ils ne peuvent pas le confirmer parce qu’aucun chef de quartier n’est installé pour le moment » dit ce jeune

Selon ce même porte-parole,  le Maire à travers son secrétaire général a fait savoir à ces jeunes que ce monsieur mérite d’être le chef de ce quartier parce qu’il a été désigné par le défunt chef comme son successeur.

« Chose que nous contestons parce que le pouvoir n’est pas un héritage. Si le maire et sa suite ne changent pas de position, qu’ils s’attendent à la révolte féroce des jeunes » A-t-il prévenu

Avant de regagner leur base, ces jeunes ont menacé de destituer eux même, le prétendu chef de quartier les jours à venir.

Par Mariame Siré Traoré pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE