26.5 C
New York
mardi, août 16, 2022

Buy now

spot_img

Produits artisanaux : Ces Chaussures qui séduisent les femmes.

Ils sont nombreux ces citoyens  qui fabriquent des produits par le biais de l’artisanat.

Parmi eux, figurent des cordonniers. Ces derniers fabriquent divers objets  avec des matériaux traditionnels.

Thierno Moussa  est l’un d’eux. Il explique son quotidien.

« Je fabrique des chaussures et je les revends en gros pour les revendeurs. Je revends aussi en détail certains objets. Par exemple une paire de chaussures comme les planaires sont vendues à 20.000fg. On revend aussi à 15,000 fg si la personne achète une grande quantité. Les talons on peut les revendre jusqu’à 30.000fg pour les grossistes en détails 35,000 à 45,000 francs guinéens. Mais avec la fermeture des frontières la vente a baissé et les étrangers ne viennent plus acheter en raison du coronavirus. » Mentionne-t-il.

Mamadou saliou Diallo a tenté d’autres activités sans succès. Il s’est converti en vendeur de chaussures artisanales.  Avec la situation sanitaire actuelle liée à la pandémie de covid19 son chiffre d’affaire a baissé souligne t’il.

« Avant j’étais à madina je vendais autre chose avant d’entamer ça. Avant le covid-19 ma marchandise s’écoulait normalement. Les élèves  achetaient souvent. Certains clients quittaient le Sénégal, la Côte D’Ivoire pour venir acheter à des valeurs importantes. Maintenant que les frontières terrestres sont fermées, c’est compliqué. » Martèle-t-il

Fatoumata Diaraye Bah est cliente. Elle explique ce qu’elle aime avec ces chaussures traditionnelles.

« Elles sont très jolies,  quand je les portes je suis à l’aise. C’est joli de s’habiller avec ce que nous fabriquons chez nous. On doit faire la promotion du produit local. Cela encourage aussi nos artisans pour créer l’émulation. Ça pousse les étrangers à admirer notre culture. J’aime tout ce qui est liée à ma culture » indique-t-elle.

Ousmane Baldé, estime qu’il faut accepter de consommer ce que nous produisons.

« J’aime les chaussures en cuir,  le textile guinéen et même les forêts sacré. Par exemple moi, à chaque fois que je pars en occident j’achète nos tissus, nos chaussures,sacs et pochettes avec moi pour approvisionné d’autres. Soit des cadeaux ou même les revendre. Vraiment c’est beau  et c’est un moyen pour moi de promouvoir notre culture » dit-il

La guinée regorge d’importantes ressources artistiques. Il suffit  de faire leur promotion et la valorisation pour faire de la Guinée une destination touristique et artisanale disent des observateurs.

                                          Par Aïssatou bah pour couleurguinee.info

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE