7.7 C
New York
samedi, décembre 3, 2022

Buy now

spot_img

Mosquée de Bantounka : Des fidèles boudent un imam !

Une mosquée située à Cosa  dans le secteur Bantounka 1 dans la commune de Ratoma court un risque d’affrontements entre fidèles si rien n’est fait pendant qu’il est temps. Et pour cause ? Certains fidèles de cette mosquée refusent de prier derrière  un des imams, qu’ils qualifient de « Chiite ». C’est pourtant un imam respectable et sans problème. Il porte une barbe proéminente et apparait toujours avec son boubou et son pantalon coupé au niveau des chevilles.

Ces fidèles réfractaires, on ne sait pourquoi, se retournent dès que, arrivés à la porte à la mosquée, ils trouvent que c’est cet imam  qui dirige la prière. Ils restent dans la cour de la mosquée et attendent que cette prière dirigée par cet imam finisse, après ils rentrent dans la mosquée pour prier en groupe. Cette situation fait des fidèles frustrés qui n’apprécient pas cette façon de se comporter dans une maison de Dieu.

Nous avons demandé à un de ces réfractaires les raisons de ces agissements.  Il martèle :

« Je vais te dire nous on ne prie pas  derrière  cet imam, parce que nous avons appris que cet imam-là, est un chiite, alors, c’est  formellement interdit par la religion et les hadiths du Prophète Mohamed  PSL de prier derrière un chiite » a-t-il expliqué

Un oustage en même temps imam d’une mosquée de la place qui a préféré garder l’anonymat s’est aussi exprimé.

« Je dis prier derrière les chiites, ne se doit pas parce que ces gens-là ont un dogme qui n’est pas correcte. C’est pour cette raison que beaucoup  de personnes ne prient pas derrière eux » a-t-il souligné.

Par contre Mamadou Oury Sow communément appelé Oury chia déplore cette situation. « Mon frère cette situation est vraiment déplorable. Parce que nous, nous sommes des chiites, mais, on prie derrière tous les musulmans sans problème et je demande aux gens d’arrêter cette division dans la religion musulmane. » A-t-il conseillé.

                         Une enquête réalisée par Mamadou Yaya bah pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE