26.5 C
New York
mardi, août 16, 2022

Buy now

spot_img

Crise politique : Des femmes de Ratoma comptent marcher le 14 décembre

A une conférence de presse hier, des femmes du quartier Ratoma ont dénoncé les exactions policières sur l’axe. Elles ont aussi exigé la libération de tous les détenus arbitrairement arrêtés.

Hadja Fatoumata Diouldé Diallo est la porte-parole de ces femmes

« Nous, femmes de Guinée, et plus particulièrement les femmes de Ratoma, faisons le constat inquiétant et grave, au regard des récents évènements tragiques survenus sur toute l’étendue du territoire guinéen, particulièrement dans la commune de Ratoma. Que de graves violations des droits humains, telles que les tueries, le saccage de biens matériels, des  arrestations arbitraires, la destruction des propriétés et les restrictions des libertés individuelles et collectives ont été perpétrés. Nous exigions la libération sans condition de tous les détenus de façon arbitraire. » a-t-elle mentionné.

Par la voix de Hadja Maïmouna Bah Diallo du FNDC, ce groupe de femmes projette une marche prévue le 14 décembre pour soutenir la population de Ratoma.

Elle partira du rond-point Bambeto ’à l’héliport de Belle Vue.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE