31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

 Kankan : le cartel du chanvre indien ?

Cinq personnes ont été épinglées dans cette opération d’arrestations de vendeurs et de consommateurs du chanvre indien. C’est au quartier Gare en face de l’université de Kankan qu’ils ont été arrêtés. Ces consommateurs de drogue en public sont également supposés être des bandits de grand chemin qui troublent le sommeil des citoyens de Kankan.

Le Maire Mory Kolofon Diakité explique les circonstances dans lesquelles ils ont été pris.

« J’ai été alerté depuis un moment que ces gens prennent de la drogue en public précisément au terrain de l’université. C’est ainsi que ce matin, je me suis dirigé là-bas. Je les ai effectivement trouvés avec une très grande quantité de drogue. Et ils en consommaient. C’est comme ça que j’ai alerté le commandant du camp. Et ensuite nous avons procédé à leur arrestation » a-t-il dit.

Pour le Maire, ces consommateurs de stupéfiants sont à l’origine des attaques et vols dans la ville.

« Nous estimons que ce sont eux qui sont en train de rendre la vie difficile aux citoyens, parce que quand un individu consomme la drogue, il devient nuisible à la société. C’est pourquoi je demande à tous les citoyens de se lever pour dénoncer les points de rassemblement de ces drogués. Ceux qui sont pris aujourd’hui serviront d’exemple aux autres. Nous allons les mettre dans les mains de la justice. Je demande à tous de ne pas se rendre justice » a-t-il laissé entendre.

La vente et la consommation du chanvre indien se font à ciel ouvert partout à Kankan, notamment le long du fleuve Milo, en face de l’université de Kankan et dans les quartiers périphériques Bordeaux et Briqueterie. Depuis pratiquement un mois, l’insécurité et la justice populaire ont refait surface. A encore les autorités, ces consommateurs de chanvre indien seraient à la base de l’insécurité à Kankan.

Par Mariame Siré Traoré pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE