29.6 C
New York
dimanche, juin 26, 2022

Buy now

spot_img

Investiture du président et appel à la manif des opposants : Conakry est calme !

Ce mardi 15 décembre, jour de l’investiture du Président Alpha Condé pour un 3è mandat et jour d’appel à des  manifestations dites « éclatées » de l’ANAD et du FNDC, Conakry est quadrillé. Des hommes en uniformes sur tous les grands axes. Police anti-émeute, gendarmerie et d’autres ont pris position. Ce qui ne laisse aucune chance à une manifestation éclatées pour empêcher cette investiture.

Du rond-point bambeto à Hamdallaye, la circulation est plus ou moins fluide sur cette partie de la route Le Prince. Plusieurs boutiques et magasins sont cependant fermés. Des motards et des nombreux citoyens qui se disent non concernés par cet appel du FNDC et l’ANAD vaquent à leurs occupations.

L’axe le prince, notamment du carrefour cirage à Bambeto, ne présentait pas son visage habituel. Les voitures circulent au compte-goutte. Les taxis moto profitent aussi. Boutiques, magasins, salons de coiffure et autres commerces sont fermés. Étaient visibles aussi des citoyens qui échangent autour de certains magasins. Les femmes marchandes, en l’occurrence, des vendeuses de condiments exposent leurs légumes et fruits au marché Koloma.

Des pharmacies et stations-services se trouvant en bordure de route étaient en service. Des pick-up de la police et de la gendarmerie étaient visibles sur les carrefours qui mènent aux quartiers. Au rond-point point Bambeto précisément à la station service, un important dispositif sécuritaire était en place. De l’autre côté, à droite, en allant vers Kipé où il y a un point d’appui militaire, il y avait 3 picks-up.

Au carrefour déviation à Kaporo-rails, situé à Kipé, à côté du siège qui abrite le site d’information couleurguinee.com, un pik-up de la BRB de Kaporo-rails veille au grain. Les agents étaient assis devant les boutiques. Des employés de sociétés de salubrité profitaient de ce calme pour balayer la route. C’est par là que passent beaucoup de délégations pour rallier l’hôtel Sheraton

Les citoyens qui, d’habitude, lors des manifestations investissent la devanture de ces boutiques n’ont pas de place aujourd’hui. Cette paralysie des activités pourrait s’expliquer par les manifestations annoncées par des opposants et le front anti-troisième mandat ou tout au moins à cause du jour de l’investiture du président Alpha Condé pour son troisième mandat

Par Abdul Karim Barry et Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.info

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE