12.8 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Symposium : Feue Koumba Diakité sera inhumée demain dans son Kakandé natal !

Hadja Koumba Diakité, ancienne ministre de l’Hôtellerie, du Tourisme et de l’Artisanat, ancienne ministre de la jeunesse et des sports et ancienne ambassadrice de la Guinée au Sénégal a tiré sa révérence ce mercredi à Conakry des suite de maladie. Elle est décédée à l’âge de 68 ans. Ce jeudi, un symposium a été organisé à sa mémoire cet après-midi à l’hôpital Sino guinéen. Elle sera inhumée demain vendredi à Boké dans sa ville natale.

Fah Saïdou Diakité, le jeune frère de la défunte est revenu sur les circonstances du décès.

« Elle n’a pas souffert beaucoup. Elle est tombée malade une semaine, elle a fait un déplacement de quelques jours à Dakar. Après Dakar, elle est venue, elle est restée quelques jours, il y a eu une petite rechute. Elle a été admise à la clinique Pasteur, elle a fait trois jours, et après on était en train de voir comment encore l’envoyer en Tunisie, c’est la veille de ces démarches qu’elle a rendu l’âme» a-t-il expliqué.

Hadja Koumba Diakité a été plusieurs fois ministres pendant le règne de feu Général Lansana Conté. Fah Saidou Diakité est revenu aussi sur le parcours professionnel de sa sœur qu’il a côtoyée depuis son jeune âge.

« Depuis ma jeunesse, j’ai suivi cette femme. Je l’ai suivie dans toutes ses épreuves, j’étais toujours avec elle, elle m’a appris presque tout. Lorsque qu’elle avait fini ses études, elle avait décroché une bourse d’étude. Au moment où elle se préparait pour partir, elle a été nommée directrice nationale de la Jeunesse, de la culture des arts et du sport. C’est ce qui a interrompu son départ pour la Roumanie.  Et depuis ça j’ai vu une avancée croissante de cette femme. Elle a connu toutes les étapes de la vie socioprofessionnelle. Elle a rehaussé le niveau du football Guinéen parce que c’est à son temps que Hafia 77 a eu son triplé, les orchestres nationaux ont rapporté beaucoup de trophées. Cette femme a voyagé partout» a-t-il indiqué

Aux dires de la famille Hadja Koumba Diakité n’a pas eu d’enfants de son ventre mais elle en a élevés plusieurs. Fah Saïdou Diakité dit qu’il retient de sa sœur l’image d’une femme humble, battante qui n’a jamais blagué avec le sérieux et qui a un parcours élogieux.

« Nous retenons cette femme, d’abord une femme humble, bien éduquée. Il n’y avait pas trop de femmes dans notre famille donc elle a reçu une exigence dans son éducation de la part de notre père. Elle est restée comme ça dans cette exigence. Elle n’a jamais blagué avec le sérieux. Elle a été une femme exemplaire, battante. Elle a été si battante que le journal Satirique Lynx l’appelait la Koumbattante. Même après sa retraite, elle s’est lancée dans la formation, elle a fait des écoles, elle a mis des centres de formation de jeunes filles» a-t-il rappelé

Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE