12.8 C
New York
samedi, octobre 1, 2022

Buy now

spot_img

Hôpital Ignace Deen : Ibrahima Bah atteint par balle, souffre !

Blessé par balle au quartier Nassouroulaye appelé camp carrefour pendant la crise électorale alors qu’il allait chercher un repas, Ibrahima Bah âgé de 31 ans, marié et père d’un enfant originaire de Pita dans la sous-préfecture de Maci est alité à l’hôpital Ignace Deen depuis le jeudi le 22 octobre 2020. C’est la date à laquelle il a été blessé par balle au ventre.

Ce père de famille que nous avons rencontré ce vendredi 18 décembre 2020 dans son lit de malade à l’hôpital Ignace-Deen a donné des explications à ce sujet.

« C’était le jeudi 22 octobre 2020, aux environs de 11 heures, je partais pour acheter à manger. Parce qu’on n’avait pas pu sortir depuis le matin et même ma femme ce jour-là n’avait pas pu aller au marché. Alors, moi j’ai décidé d’aller chercher quelque chose à manger pour ma famille et moi. Maintenant, arrivé à un certain niveau, il y avait les forces de l’ordre qui étaient arrêtés sur la route. Après, ils ont tiré et la balle a touché mon ventre. Depuis ce jour, je suis à l’hôpital » explique-t-il

Ibrahima Bah couché dans son de lit de malade et très inquiet de sa maladie a lancé un appel aux bonnes volontés.

« Depuis le 22 octobre 2020, je suis alité dans cet hôpital. J’ai dépensé tout l’argent que j’avais. Maintenant, je dois faire une deuxième opération après la première. Donc, pour la deuxième opération, les médecins me demandent 6 millions de francs guinéens. Je demande aux bonnes volontés de m’aider pour que je puisse recouvrer ma santé. Mon numéro pour me joindre, c’est le 622025713. » A-t-il demandé aux bonnes volontés.

                                                  Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com   

 

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE