18 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Coiffures de fêtes de fin d’année : Les poches sont trouées !

Du 24 décembre au 1er janvier de chaque année, les salons de coiffures homme et femme attendent des clients. Mais, cette année, on dirait que les poches sont trouées. En tout cas, les clients se font rares dans des salons qu’on a visités.

Aly Kaba responsable d’un salon de coiffure homme et femme à Kipé ne perd pas espoir

. « Bientôt les fêtes, les clients ne viennent pas. Depuis, le matin, nous n’avons pas eu de clients et ceux qui viennent c’est juste pour nous demander le prix, alors, quand on leur dit le prix. Ils disent qu’ils vont revenir après. Je pense que cela est dû à la crise économique provoquée par coronavirus et la crise politique qui secoue notre pays. » A-t-il indiqué

Aminatou Barry une autre coiffeuse à Cosa abonde dans le même sens. « Vraiment, cette année, c’est dur, c’est comme si on était dans un pays de guerre. Les clientes nous ont boudés et même ceux qui avaient l’habitude de venir ne sont pas venus pour le moment. Mais, tout de même, nous espérons avoir quelques clientes avant les fêtes de cette année »

Par contre Asmaou Sow dit que les clientes viennent au compte-gouttes dans son salon. «  Ici, nous n’avons pas de clients comme l’année passée et surpassée, mais, les clientes viennent et ceux qui sont venus nous demandent de baisser les prix aussi »

Madame Touré venue pour se tresser dit que la femme doit être toujours belle pour son mari. «  Moi, je ne suis pas venue me tresser pour la fête, mais, parce que la femme doit être toujours belle pour son mari et les gens qu’elle rencontre. Il ne faut pas attendre une fête pour se rendre belle et cela  doit d’être régulier pour tout le monde surtout nous les femmes. » A-t-elle suggéré

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com                 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE