18.2 C
New York
dimanche, septembre 25, 2022

Buy now

spot_img

Fêtes de fin d’année à Kankan : Le poulet et le poisson se font désirer !

A Kankan, à cette période de fêtes de fin d’année, le poulet importé, le poisson frais et la viande de bœuf sont les aliments les plus consommés. Mais, il se trouve que les prix du poulet et du poisson, contrairement au kilo de viande, sont en hausse dans les différents marchés. Mariame Siré Kaba, vendeuse de poisson explique comment ces prix ont grimpé.

« Avant, on prenait les poissons à un prix abordable et on les revendait à un prix acceptable. Mais, les prix ne sont jamais les mêmes maintenant, parce que les gens qui envoient disent que les prix ont augmenté. Moi-même, je viens de Conakry, ce n’est pas du tout facile là-bas et pourtant c’est à Conakry où les poissons sont pêchés. Le gouvernement doit avoir pitié de nous, comme c’est le nouvel an, faire face aux préoccupations des femmes vendeuses de poissons » A-t-elle expliqué

Selon Fanta Cissé, cette flambée s’explique par un manque de poulets importés sur le marché. Avant les fêtes de fin d’année, le carton de poulet se vendait à 180 mille FG, mais aujourd’hui, il se négocie autour de 300 mille FG.

« Il y avait eu un manque des poulets importés, c’est maintenant que c’est venu sinon même à Conakry, il y a un manque. On prenait le poulet à 180.000fg, mais aujourd’hui nous le prenons à 300.000fg. On ne gagne rien comme bénéfice. Actuellement on le vend seulement parce que les gens aiment le poulet » A-t-elle dit

Contrairement au poisson et au poulet, le prix du kilo de viande est à 35.000 FG.

                                                                           Par Mariame Siré Traoré pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE