31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

 Affrontements sanglants de Macenta: Le politicien Diabaty Doré y voit une main noire derrière !

La commune urbaine de Macenta a enregistré ce week end des affrontements ethniques qui ont fait au moins 11 morts. Ce lundi 28 décembre 2020, Diabaty Doré, le président du parti RPR est monté au créneau pour dénoncer les affrontements meurtriers en Guinée forestière. Ce sont les conséquences de l’ethno stratégie développées dans cette région dit ce politicien.

“ Macenta ce n’est pas une première ni une deuxième, la forêt a vraiment subi des tensions sociaux depuis l’avènement de ce régime en 2010. Ce qui est regrettable,  chaque fois qu’il y a un problème en forêt, on enregistre des morts et c’est très regrettable, ce sont les conséquences de l’ethno stratégie mise en place par le régime depuis 2010. Moi, je dirai à mes parents forestiers que l’heure est à la réconciliation. “  a-t-il entonné.

Sans langue de bois, le président du RPR dit voir une main noire derrière cette affaire qui est purement politique dit-il.

Poursuivant Diabaty Doré propose une piste de solution de sortie de crise.

“ Macenta regroupe plusieurs ethnies: des Tomas, des Konias, des Manos, et ils sont tous dans le système et chacun veut avoir la paternité de Macenta. Selon l’histoire, les Manias seraient les premiers occupants, les Tomas aussi le réclament. Dans une communauté, s’il y a plusieurs ethnies, chacun peut avoir son patriarche. Si les fils des Manos ont construit une maison pour leur patriarche, moi je ne trouve pas de problème dans ça. Les Konias aussi peuvent en construire je crois que dans ce cas il n’y aura pas de problème . Ce conflit ne vaut pas la peine d’aller en justice. Les patriarches et les sages sont là pour amener la paix. “ a-t-il proposé.

Il invite ses parents forestiers et ceux de Macenta à mettre balle à terre.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE