23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

N’Zérékoré : Deux patriarches pour un trône !

Le nouveau patriarche qui doit succéder à feu Molou Holomou Hazaly Zogbelemou a été présenté par les sept grandes familles Zogbelemou aux citoyens de la capitale de la région forestière dans la journée de lundi 28 décembre 2020. Il s’appelle Goekoya Lambert Zogbelemou, colonel à la retraite. Cette présentation intervient à un moment où un autre camp de sages qui s’opposerait à la désignation de celui-ci, sous prétexte qu’il n’est pas natif de N’Zérékoré, s’est fait entendre

Ce camp rival préfèrerait David Massa Zogbelemou. Son père aurait dit que quand il ne sera plus de ce monde, c’est ce dernier qui doit présider la destinée de la préfecture de N’Zérékoré, comme patriarche.

Lors de cette cérémonie, le secrétaire général du conseil des notabilités des Zogbelas a expliqué comment la nomination du patriarche se fait dans la plus grande agglomération de la région forestière, Edmond Zogbelemou a aussi invité les citoyens à garder patience :

« Après les obsèques de notre regretté papa, les sept familles Zogbelemou se sont réunies en conclave et elles ont choisi un successeur pour être le patriarche de N’Zérékoré. Après ce conclave, nous avons décidé de présenter ce successeur à la population, parce qu’il ne sera pas seulement le patriarche des zogbelas, mais plutôt le patriarche de tout  N’Zérékoré. C’est pour cela que nous avons invité toute la population de N’Zérékoré et des villages environnants, qu’on partage avec eux les mêmes coutumes et mœurs pour venir leur dire que les 14 membres de la famille Zogbela ont choisi Goekoya Lambert Zogbelemou comme le successeur de feu Molou Holomou Hazaly Zogbelemou. Ce qui est loin d’une intronisation. » A expliqué Edmond Zogbelemou,

Il a enchainé  en invitant l’autre camp à se joindre à eux pour que la ville de N’Zérékoré ait un seul patriarche

« Les rumeurs nous parviennent, mais ne vous inquiétez pas, les vieux vont prendre une solution à propos de ça, c’est pour cette raison qu’on ne parle pas d’intronisation, car vous savez à chaque réunion il y a toujours des gens qui se retirent. Alors, si vous constatez les deux éléments de chaque famille qu’on a cités, il y a un élément qui manque donc pour le moment nous sommes au nombre de 13 membres sur 14 membres. Pendant le conclave, l’élément qui s’est retiré, c’est lui qui n’est pas sur la liste. Alors certainement, c’est lui qui tape tambour qu’il est patriarche, mais il n’est pas l’émanation du conclave  des 7 familles zogbelas. Nos parents qui sont là vont unir leurs efforts pour que ces deux frères se comprennent, parce que Nzérékoré ne peut pas avoir deux patriarches, tous des Zogbelemous » a laissé entendre le secrétaire général du conseil des notabilités des Zogbelas.

La population de N’Zérékoré attend la désignation et l’intronisation du nouveau patriarche

Par Jean François Mamy pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE