18 C
New York
lundi, mai 16, 2022

Buy now

spot_img

Médias: Lamine Guirassy et son trophée fêtés à l’Urtelgui

Ce mercredi 30 décembre 2020, devant des directeurs généraux de Radios et Télévisions, Lamine Guirassy, le PDG du groupe Hadafo médias a présenté son trophée, le prix du meilleur patron de presse privée de l’Afrique francophone. Prix qu’il a reçu en Côte d’Ivoire le 19 décembre dernier. C’est le siège de l’Urtelgui sis à Nongo qui a servi de cadre à cet événement.

À l’entame, Aboubacar Camara, le président par intérim de l’URTELGUI a adressé ses félicitations à la Lamine Guirassy puis, il a fait un rappel du contexte de création de l’union

“ Pour la petite histoire, à l’époque, l’Urtelgui a vu jour grâce à l’effort de quatre patrons de presse dont Lamine Guirassy. Ce prix que notre confrère Lamine a reçu du côté de la Côte d’Ivoire est un prix mérité. Donc, nous tenons publiquement au nom de tous les membres de l’Urtelgui à le féliciter.” A-t-il entonné.

Lamine Guirassy, confortablement assis dans son fauteuil et devant son trophée, s’est dit très honoré. Il rappelle que c’est une première. Ce prix est dédié à la presse guinéenne de façon générale et aux travailleurs du groupe Hadafo médias en particulier dit-il.

Poursuivant son allocution, Lamine Guirassy affirme qu’il ne se considère pas comme un patron de presse mais comme un ouvrier

“Chaque fois qu’on me pose cette question, je dis que moi je suis un ouvrier, pas un patron de médias. Et ça, c’est important, parce que je suis à l’antenne avec les journalistes, les techniciens, les animateurs. Que ce prix soit dédié à un patron de médias, je ne prend pas cela comme un patron de médias, c’est plus les travailleurs du groupe Hadafo médias parce que s’il y a un patron, c’est évidemment qu’il y a des travailleurs. Je pense que ce prix doit rester en Guinée encore c’est une victoire de la presse Guinéenne. Dans le monde médiatique surtout l’Afrique francophone on ne peut être que fier, qu’on continue dans ce sens et que cette union ne soit pas une façade.” a conclu le PDG du groupe Hadafo.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE