21.1 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Assemblée nationale : Des députés des partis politiques qui ont boycotté les législatives regrettent !

Amadou Damaro Camara, le président de l’Assemblée nationale a révélé hier lundi dans l’émission « On refait le monde » de Djoma Fm que ses anciens collègues députés des partis politiques qui ont boycotté les élections législatives regrettent sérieusement.

« Ils regrettent de ne pas être là aujourd’hui. Ce sont mes amis. On continue d’être amis, ils viennent me voir au bureau ici. On se parle tous les jours. J’aimerais participer aujourd’hui à ce renouveau de l’assemblée. Ils se sont trompés de contexte. Ils se sont trompés de timing » estime Amadou Damaro Camara

Amadou Damaro Camara dit qu’il ne croit pas à l’existence des détenus politiques en Guinée.

« Ils ne sont pas arrêtés pour leur opinion. Ils ont été arrêtés pour des actes de violence posés d’après ce que la justice nous a dit. Moi, j’ai été détenu politique. On m’a condamné à mort. Je ne suis jamais passé devant une juridiction quelconque. C’est par une note donnée par un militaire après qui m’a appelé pour me dire que j’ai été condamné à mort hier soir par la radio. Et deux ans après, quand on avait fini déjà d’exécuter ceux qui étaient supposés condamner à mort. Ça, c’est des détenus politiques. Ça se comprend ça. Mais, tous ceux qui sont en prison, il leur a été signifié par un juge et ils ont leur avocat » dit le numéro 1 du parlement

         Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE