26.5 C
New York
mardi, août 16, 2022

Buy now

spot_img

Fermeture des frontières : les exportateurs guinéens sont les grands perdants !

La Guinée a fermé ses frontières avec la Sierra Leone, la Guinée Bissau, le Sénégal, la Gambie. Du côté du Sénégal, près de 200 camions sont bloqués. Certains camions en rase campagne. Les autorités sénégalaises en charge des eaux et forêts vont lancer les prochains mois une campagne de feux de brousse. Et cela est un risque, selon des convoyeurs, pour ces camions garés en rase campagne.

Des denrées laitières, des céréales, des légumes, des fruits sont bloqués de part et d’autres des frontières. Ces marchandises sont périmées, ou en voie de putréfaction

Ce mardi 5 janvier 2021, El Hadj Mamadou Saliou Bounhma un opérateur économique a attiré l’attention de l’opinion sur ce problème

« Cette fermeture nous cause d’énormes problèmes. Nos produits pourrissent et continuent de pourrir. Beaucoup de marchandises ne sont plus récupérables comme la mayonnaise, le beurre, le lait et plusieurs autres produits. Et même les femmes qui vendent à avaria madina ont leurs marchandises bloquées au niveau de ces frontières. Les femmes-là ont écrit au président de la république et elles sont allées rencontrer le président de l’assemblée nationale Amadou Damaro Camara. Mais, malgré toutes ces rencontres, rien n’a été fait par le gouvernement. » A-t-il expliqué

Cet opérateur économique qui a ses marchandises bloquées aux frontières demande au président Alpha Condé d’ouvrir les frontières.

« Le président de la république doit savoir que la fermeture de ces frontières à d’énormes conséquences dans notre pays tant pour les commerçants que pour les citoyens de la Guinée. Parce que depuis cette fermeture des frontières, les prix ont grimpé dans les marchés guinéens. Je demande humblement au président de la république d’ouvrir les frontières pour nous permettre de bien travailler. Parce que nous, nous travaillons pour le peuple. Le commerce et la politique sont complètement différents » A-t-il dit

                      Par Mamadou Yaya Bah  pour couleurguinee.com                                   

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE