23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

Consommation de la Chicha : Le cours de Santé du chargé de la lutte contre la drogue

Mohamed Mazo Mansaré, Commissaire principal de police, chargé des Services spéciaux, de la lutte contre la drogue et crimes organisés en Guinée, s’est adressé à la presse ce jeudi 7 janvier 2021, sur l’interdiction de l’importation, la distribution et la commercialisation de la Chicha en Guinée. Il a salué l’arrêté conjoint des ministères du Commerce, du Budget et de la Sécurité avant de rappeler aux consommateurs l’effet de la Chicha sur la santé. « Je salue d’abord cet arrêté ministériel rendu public hier, c’est vraiment salutaire. Vous savez, fumer de la Chicha augmente le risque de cancer, la bronchite chronique et le problème cardiaux vasculaires. Cela a des faits nocifs à long terme. Aujourd’hui, dans les boîtes de nuit et autres c’est une nouvelle forme de commercialisation des drogues dures à travers la Chicha. Et ceci prend de l’ampleur dans les zones urbaines et rurales, selon le constat des organisations internationales, les tabacs à Chicha sont composés de 25% de tabac et les 75 % sont des mélanges. Une séance de chicha équivaut à 25-30 cigarettes, donc c’est extrêmement grave » a-t-il rappelé.

Selon le Commissaire principal, à travers une enquête réalisée par les Services spéciaux de la lutte contre la drogue et crimes organisés, il a été constaté que la plupart des usagers de la chicha, dont des mineurs de 13, 14 à 15 ans, se détournent de cet objectif pour fumer la drogue, cannabis, héroïne et la cocaïne. Et ce phénomène s’appelait « chicha partie ».

Ce commissaire de Police rassure qu’avec la collaboration du parquet de Conakry, une opération d’envergure sera mise en place pour freiner ce phénomène partout où il sera nécessaire et en conformité avec les textes de loi.

À rappeler que cette interdiction n’est pas une première. En 2017, les autorités guinéennes ont décidé d’interdire l’importation, la commercialisation et la consommation du Marghileh, plus connu sous le nom de la Chicha.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE