31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

Interdiction de la Chicha en Guinée : Les vendeurs et consommateurs réagissent

Par un arrêté, les ministres du Commerce, du Budget et de la Sécurité ont interdit l’importation la distribution, la commercialisation et la consommation de la chicha, a compté du 4 janvier 2021, jusqu’à nouvelle ordre et sur toute l’entendu du territoire national.

Ce jeudi 07 janvier 2021, nous sommes allés à la rencontre de certains vendeurs et consommateurs de la chicha. Moussa Sako, gérant d’une boite de nuit où la chicha est consommée, dit être surpris de cette annonce. « C’est ce matin que j’ai appris la nouvelle et quand j’ai vu ça sur les réseaux sociaux, j’étais très surpris. Moi je pense qu’ils devraient faire une large sensibilisation dans tous les lieux de vente et de consommation avant de prendre cette décision. Nous, c’est dans ça que nous gagnons notre bien-être, la dépense de notre famille. Donc, je vais vous dire la plupart des jeunes filles et garçons consomment la chicha et même il y a des fils des ministres et des hauts cadres de ce pays qui m’appellent pour faire des commandes. Soit, ils viennent ou ils me demandent de leur livrer chez eux », a-t-il dit

Keita, un jeune consommateur de la chicha abonde dans le même sens. « Moi je consomme chaque fois la chicha. De fois même nous achetons et on envoie à la maison pour consommer avec les amis. Donc, s’ils interdisent la chicha, ils peuvent aussi interdire la cigarette, la bière, la drogue aussi parce qu’on doit mettre tout ça dans la même bouteille », fulmine-t-il. Déçu !

Par contre, Hassani un libanais qui a une boit nuit à Conakry, affirme que dans sa boite, la vente ni la consommation n’est autorisée. « Ici, on ne vend pas la chicha, la consommation est formellement interdite dans la boite. Seuls le jus et la bière sont vendus ici », a-t-il souligné

Mamadou Yaya bah pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE