27.7 C
New York
mardi, août 16, 2022

Buy now

spot_img

Kassonyah et infrastructures scolaires publiques : Un district sous équipé

Le district Kassoyah, composé de plusieurs quartiers, situé dans la sous-préfecture Manéyah à une quarantaine de kilomètres de la capitale Conakry, est confronté au manque d’infrastructures publiques. Une seule école publique de 9 salles de classe pour un effectif de 1250 élèves. Cette école est dans un état de dégradation très poussé.

Faya Lelanon enseignant, explique l’état cet établissement. « C’est une seule école pour tout un district. Vous voyez, l’école est dans un état de dégradation très poussé, pas de latrines, pas d’eau et dans les salles de classe il n’y a pas de tables bancs. Donc, l’école là, elle seule pour tout le district de Kassoyah et aujourd’hui, il y a des départs et des arrivés. Mais pour le moment nous avons 1250 élèves répartis dans 9 salles de classe. Et Kassonya est une grande agglomération dans la sous-préfecture de Manéyah. C’est une seule école publique et le district de Kassoyah dépasse même Km36 », a-t-il expliqué

Marceline Tolno, une autre enseignante, renchérit en ses termes. « C’est la seule école publique qui est là, donc, c’est une école qui est vraiment bourrée, les classes sont bourrées, les effectifs sont élevés. Donc, quand vous rentrez dans les salles surtout la 3ème année et 4ème vous pouvez trouver plus 90 élèves dans les classes. Cela c’est par manque de classes et nous faisons le roulement. Il y a un groupe qui vient le soir et un autre groupe le matin. Mais, avec tout ça nous sommes en manque de classes et des tables bancs. »

Reste à savoir si ces cris de cœur de ces enseignants dans cette école de Kassoyah seront entendus par les autorités guinéennes.

Par Mamadou Yaya bah pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE