30.4 C
New York
samedi, juillet 2, 2022

Buy now

spot_img

Médias : La commission de délivrance de la carte professionnelle mise en place

  • La Haute autorité de la communication (HAC) a procédé ce vendredi 08 janvier 2021, à l’installation de la commission de délivrance de la carte professionnelle de journaliste.

C’était sous la présidence de Boubacar Yacine Diallo, président de l’institution et de plusieurs présidents d’associations de presse. À l’entame de son allocution, Boubacar Yacine Diallo rappelle les qualités d’un journaliste avant de souligner que dans le processus de délivrance de la carte de presse professionnelle, il compte assainir les organes de médias parce que selon lui, « c’est en Guinée seulement qu’on peut voir un journaliste d’un organe qui est patron d’un autre organe qui n’a pas de siège et qui est seul à la fois, directeur, comptable, journaliste et tout. Donc l’assainissement dont nous parlons se situe à ces deux niveaux et nous n’avons aucune intention de tuer un organe. Mais nous aurions aimé que ces organes fonctionnent comme des entreprises de presse », a-t-il mentionné.

Ci-dessous la liste des membres de cette commission. Elle est composée de commissaires de la HAC, des représentants des Associations de la presse et de cadres du ministère de l’information et de la communication :

Amadou Touré (Président)

Elhadj Djely Mory Dioubaté (Rapporteur)

Djeinabou Diallo (Membre)

Djénè Diaby (Membre)

Ibrahima Tawel Camara (Membre)

Ibrahima Sory Cissé (URTELGUI)

Joseph Siba Guilavogui (AGEPI)

Zézé Zoumanigui (AGUIPEL)

Diaraye Diallo (APAC)

Youssouf Diallo (REMIGUI)

Moustapha Aly Camara (AJG)

Abdoulaye Cissé (SPPG)

Abdoul Wahab Barry (UFSIG)

Mamadou Cellou Diallo (AJERG)

Minkaël Barry (UPLG)

Abdoulaye Djibril Diallo (Ministère de l’information et de la communication

Cette commission aura pour mission d’enrôler les journalistes au sein de leur siège et elle sera également à l’intérieur du pays pour le même exercice.

Les dossiers également à fournir sont entre autre

Un extrait d’acte de naissance ou un jugement supplétif tenant lieu d’acte de naissance ou une Copie de la carte d’identité nationale

  1. Un extrait de casier judiciaire ou un certificat de non-poursuite judiciaire daté de moins de trois mois;
  2. Une copie de diplôme;
  3. Pour les salariés et les stagiaires, une copie du contrat de travail de l’entreprise de presse dûment répertoriée et enregistrée ou un arrêté d’engagement;
  4. Pour les pigistes non salariės, copie des reçus correspondant à des Prestations rédactionnelles et à un échantillon représentatif des productions datant de moins d’un (1) an.

Le début d’enrôlement des postulants aura lieu à une date ultérieure.

Le président de la HAC insiste sur le fait que : “Quiconque exercera ce métier alors qu’il ne détient pas cette carte sera poursuivi par la HAC pour isurpation de titre. La carte n’est pas facultative, elle est obligatoire” a-t-il dit. Des copies de ces cartes de presse, selon le président de la HAC, seront déposées au niveau de tous les services publics et autre, pour les promouvoir mais aussi les valoriser.

À rappeler que la HAC a enregistré 1945 postulants issus des médias privés et publics.

Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE