23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

Démarches pour la réouverture des frontières : Les routiers font le point

L’Union Nationale des Transporteurs Routiers de Guinée (UNTRG) était face aux médias ce mardi 12 janvier 2021, à la Bourse de travail, à Boulbinet, commune de Kaloum.

Objectif, informer sur les démarches entamées par leur structure et des plaidoiries suite aux requêtes des transporteurs à propos des véhicules bloqués le long des frontières de la Guinée et certains pays voisins depuis septembre 2020.

Ahmed Makariou Diallo, chargé de la communication et de la documentation, a dans sa déclaration, indiqué : « Nous avons adressé une correspondance au Ministère des Transports avec ampliation aux autres Ministères notamment, le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Ministère de la Défense, le Ministère du Commerce, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, le Ministère du Budget. »

Cette fermeture des frontières a causé des dommages aux transporteurs et aux marchands. Makariou Diallo revient sur quelques-uns :

« Destruction des véhicules soumis au poids, pourriture des marchandises, souffrances des équipages (difficulté de trouver à manger, maladies…) surtout en cette période de Covid19. Le non respect des engagements vis-à-vis des partenaires dû à l’immobilisation des véhicules, l’insécurité notoire que vivent les transporteurs (coupeurs de routes) »

L’Union Nationale des Transporteurs Routières de Guinée a enfin demandé à l’Etat de trouver une solution idoine à cette situation.

« Nous suggérons à l’Etat de nous aider à d’être mieux sécurisé pendant et après les mouvements sociaux. Car, nous avons été victimes de beaucoup de casses et de calcinations de nos moyens de transport », plaide le chargé de la communication de l’UNTRG

      Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE