23.5 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Médias : Les sites Guineematin et couleurguinee, membres d’un réseau africain de media !

Nouhou Baldé a été élu Secrétaire général adjoint du Réseau Associatif Panafricain de la Presse en Ligne (Rappel) dont le Siège est à Dakar au Sénégal. Guineematin.com et couleurguinee.com sont membres de ce réseau naissant

Le RAPPEL regroupe toute la presse en ligne africaine que ça soit les Web radio, les Web TV et puis les sites internet d’information.

Ce mercredi 13 janvier 2021, l’administrateur du site guineematin.com nous a reçus dans les locaux du site au quartier Kipé. Il se dit heureux d’être élu membre du bureau de ce réseau.

« Je suis très satisfait, puisque je n’ai pas communiqué là-dessus, ce sont des confrères guinéens qui ont vu l’article et qui ont commencé à le partager, ont écrit et en ont parlé. J’ai été copté, je ne sais pas sur quelle base, sauf que je sais, nous sommes un média en ligne qui se veut actif et depuis notre création en 2014, on essaie de nous battre, on est souvent aussi victime de la dictature. Nous avons été suspendus lors de l’élection présidentielle contestée du 18 octobre sans aucune base légale. Tout le monde a vu les gens de la HAC se confondre, donc sur des fausses accusations, nous sommes souvent victimes du régime. Déjà, on a commencé à travailler au niveau du bureau mais par vidéo-conférence. Des confrères maliens qui ne sont pas membres ont par exemple vu cet article et m’ont appelé pour savoir comment adhérer donc on est satisfait et déjà actif. » a-t-il mentionné.

Ce bureau a comme mission principale affiner les tâches en collaboration avec le conseil d’administration dont pratiquement les membres du bureau sont également membres du CA.

« Nous projetons des formations pour les journalistes des différentes rédactions. On compte s’entre aider. Il y a des techniques que certains connaissent mieux que d’autres » dit-il.

Nouhou Baldé n’a pas également manqué de souligner les défis auxquels ils sont confrontés face aux « exploitants frauduleux » dit-il des administrateurs de sites d’information.

« Le réseau est récent, on avait un conseil d’administration et il fallait un bureau exécutif, donc des gens qui travaillent, il fallait le faire donc on n’y est allé. Vu le besoin de formation de nos employés, nous même au niveau technique, avons des choses à apprendre. Vous savez, il y a des puissants au monde qui nous exploitent, qui utilisent nos contenus, que nous produisons, de façon frauduleuse et qui s’enrichissent sur notre dos. Nous on s’est battu contre opéra news par exemple. Donc, des aspects de ce genre nécessitent une coalition et puis une entre aide au niveau technique. » a-t-il souligné.

Aider son organe ensuite les médias guinéens à profiter de ce réseau, son entre autres, ses ambitions.

« J’encourage les confrères à se battre, redoubler d’effort, surtout défendre la liberté de la presse. Moi, j’ai été sincèrement déçu à l’occasion de cette élection présidentielle de voir des journalistes se comporter en militants politiques parce qu’ils sont manipulés par un pouvoir. Ils oublient que toutes ces choses sont passagères et qu’il faut avoir des idéaux à défendre » a lancé Nouhou Baldé.

À rappeler que Guinée matin n’est pas le seul membre de ce réseau, il y a aussi couleurguinee.com dirigé par Abou Bakr qui est aussi correspondant de BBC Afrique, de l’Agence de presse américaine « The Associated press » en Guinée et DG de Lynx FM. Le président de ce réseau est Souleymane Issa Maiga,  un Nigérien également journaliste de la BBC.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

6 COMMENTS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE