30.4 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

spot_img

 Kankan : Orange Money affiche une triste mine !

A Kankan, les transactions Orange Money sont au rouge. C’est la conséquence de la menace de grève brandie les semaines dernières par les exploitants de ces transactions financières.

Très tôt ce jeudi, les habitants de Kankan ont constaté qu’il n’y a ni retrait encore moins de dépôt sur Orange Money. Moussa Tinkiano, porte-parole du Mouvement des Points de Vente Orange Money donne les raisons

« Nous travaillons avec Orange, mais Orange ne fait que nous exploiter, c’est pourquoi on s’est organisé pour créer un mouvement. Dans ce mouvement, on fait une plateforme revendicative adressée aux autorités. Aujourd’hui, nous sommes en grève contre Orange pour avoir diminué de façon progressive les frais de commission » A-t-il dit.

Selon lui, ces frais de commission étaient de 7.000 GNF pour un  retrait de 1.000.000 GNF. De nos jours, les points de vente ne perçoivent que 4. 987 GNF

« En 2019, les points de vente recevaient 7.000 GNF pour un retrait de 1.000.000 GNF. Au mois de juin 2019, la compagnie Orange Guinée a prélevé 700 GNF sur nos commissions et on s’est retrouvé avec 6.300 GNF en nous promettant de revenir à la commission initiale, c’est-à-dire les 7.000 GNF trois mois après. Ce délai est passé, elle n’a rien dit. En 2020, elle est revenue deux fois en diminuant ces commissions et aujourd’hui, on se retrouve avec 4 987 GNF » A-t-il fait savoir.

Pour terminer, ce mouvement composé de jeunes diplômés sans emploi exigent à Orange Guinée de revenir sans délai sur les 7.000 GNF sur chaque retrait de 1.000.000 GNF ; de rembourser les quatre mois des 15% pris sur le dépôt. Ces jeunes exigent aussi la securisation des points de vente contre les arnaqueurs, la revue à la hausse des commissions sur les E-recharges

Par Mariame Siré Traoré pour couleurguinee.com 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE