23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

TPI de Dixinn : Madic 100 frontières retourne encore à la Maison centrale

Mamady Condé, alias Madic 100 frontières a comparu ce lundi au Tribunal de Première Instance de Dixinn. L’affaire a été renvoyée au 25 janvier. Depuis le mois d’octobre, cet opposant au troisième mandat est détenu à la maison centrale de Conakry. Il est accusé d’atteinte à la sureté de l’Etat, d’incitation à la violence, dincurvation à la destruction des deniers publics.

Me Alseny Aissata Diallo est l’avocat du détenu.

« Il y a eu le débat effectivement et à l’issue des débats, nous on s’apprêtait vraiment à plaider, on était fin prêt à faire notre plaidoirie mais le tribunal a décidé souverainement de renvoyer l’affaire à huitaine pour réquisition et plaidoirie donc le 25 de ce mois. Donc, vous vous rendrez compte que le tribunal est souverain quand même. Donc, l’affaire sera là la semaine prochaine si tout va bien» a-t-il fait savoir.

Madic 100 frontière aurait reconnu certaines charges articulées contre lui.

«Vous savez, on ne peut pas être plus royaliste que le roi. Si lui-même consciencieusement il se rend compte que dans ce qu’il a dit ou fait, il y a eu des écarts ou des anomalies, c’est humain qu’il le dise, c’est vraiment responsable, il a assumé ses responsabilités en disant oui je reconnais qu’il y a ça et ça » a conclut cet avocat

                                                   Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE