30.4 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

spot_img

Culture et Sports divorcés : Les opérateurs culturels s’en réjouissent

Dans la structure gouvernementale présentée le 18 janvier 2021 par le Premier Ministre Kassory Fofana, le Ministère de la Culture et du Patrimoine historique se détache désormais de celui des Sports. Une nouvelle bien accueillie par des acteurs culturels guinéens. Ce mardi 19 janvier 2021 nous avons rencontré certains d’entre eux.

Pour Mamadou Thug, l’humoriste et président de l’ATAG (Association des Troupes Artistiques de Guinée), c’est une sortie de prison pour les artistes, les hommes de culture et toute l’industrie culturelle de la Guinée.

«  Je suis très heureux. je pense que la culture est tellement importante qu’elle ne doit pas être associée au sport. Elle doit être indépendante. Cette nouvelle est une sortie de prison pour nous les hommes de culture en République de Guinée”, a-t-il indiqué. Cet humoriste attend du prochain locataire de ce département une organisation respectueuse des valeurs et qui a le dos de porter les artistes et les hommes de culture guinéens. « Aujourd’hui la culture guinéenne abesoin d’espace d’expression qui lui manque. On n’a pas de salles de spectacle. On souhaiterait que le prochain ministre soit un bon manager, au delà d’être un politique, afin de doter la Guinée d’espaces d’expression” a-t-il renchéri.

Pour Macka Traoré, opérateur culturelle, cette séparation est l’aboutissement d’un combat de très longues années. Cet acteur culturel pense qu’il faut un culturel à ce poste pour pouvoir soigner les maux dont souffre le monde de la Culture. Il juge le budget qu’on allouait à cet Ministère “dérisoire” et plaide pour un “budget suffisant pour que le département puisse être capable d’accompagner les opérateurs culturels. “Le besoin de la Culture aujourd’hui, c’est le budget et l’accompagnement. C’est le seul pays au monde ou tu fais un festival en amont, et en aval sans aucun accompagnement par l’Etat “ a martelé cet culture culturel.

Ces acteurs culturels sont tous unanimes à dire que le Département de la culture et du patrimoine historique, doit être géré par quelqu’un qui est du milieu.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE