23.3 C
New York
vendredi, août 12, 2022

Buy now

spot_img

Bah Oury sur le gouvernement partiel : « C’est un mauvais signal ! »

« Je peux dire que c’est le même attelage qui est reconduit avec ses pesanteurs » Ceci est le commentaire de l’opposant Bah Oury, président de l’UDRG, sur la mise en place partielle du gouvernement hier mardi 19 janvier 2021 par le président Alpha Condé.

Dans cette structure, le président Alpha Condé a maintenu Zenab Nabaya à son poste de ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Emploi. Celle-ci est accusée par la presse ces derniers temps, d’avoir détourné 200 milliards de francs guinéens. Bah Oury estime que la reconduction de cette ministre n’est pas un bon signal de la Guinée aux yeux de l’opinion nationale et internationale.

« Quelque soit ce qu’on peut penser de la probité et de la crédibilité d’un ministre, lorsqu’il y’a des accusations graves qui ne sont pas encore étayées de manière explicite, il y a des mesures de prudence qu’il faut prendre. Dire qu’on respecte l’opinion publique, on respecte le peuple. C’est un mauvais signal qui a été envoyé aussi bien pour la lutte contre la corruption pour les bailleurs internationaux et un mauvais signal envoyé à l’opinion publique nationale qui espérait qu’avec gouverner autrement on allait redresser la base, changer la façon de faire. Mais là ça veut dire qu’on confirme, on continue dans la même lancée », regrette l’opposant.

« Déjà, le fait de faire un gouvernement à deux temps prouve qu’il y a quelque chose qui ne va pas », pense-t-il

        Par Abdul Karim Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE