26.9 C
New York
lundi, juin 27, 2022

Buy now

spot_img

Orientation des bacheliers : Le ministère fait le point

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a tenu un point de presse ce mercredi 20 janvier 2021, dans ses locaux. Objectif rendre public les résultats du traitement de l’orientation de la session 2020.

Dr Binko Madi Touré, le Secrétaire général du ministère, a égrené les statistiques.

« On attendait un total de 39.825 candidats. Chaque année cette sélection concerne l’année en cours et les deux dernières sessions pour ceux-là qui n’avaient pas pu prendre part à l’opération, donc 2020, 2019 et 2018. Sur les 39.825, 38.096 se sont présentés et étaient dans toutes les normes d’organisation. Les 38096 ont été orientés dans les Institutions d’enseignement supérieur et dans les écoles normales d’instituteurs communément appelées ENI. Cette orientation dans les écoles normales d’instituteurs a commencé aussi en 2015 dans le but de donner à l’enseignement élémentaire des maîtres ayant un niveau appréciable », a-t-il indiqué.

Monsieur Zakaria Diallo, le chef de l’équipe technique, a expliqué la procédure et les critères d’orientation à travers cette application Gupol.

« La première phase c’est la création du compte du bachelier et pendant cette phase là, l’étudiant se connecte sur la plateforme Gupol et remplit un certain nombre de champs liés à ses informations personnelles, à ses informations du baccalauréat et à ses contacts. La plateforme va vérifier la véracité de ses informations par rapport aux fichiers baccalauréats des sessions concernées. Si les informations sont correctes, le module lui envoie un email et ses identifiants. La deuxième phase c’est le payement des frais d’orientation. Et ces frais d’orientation se payent exclusivement par voie électronique. Vient ensuite la formulation des intentions de choix où le bachelier à la possibilité de faire 15 choix », a-t-il souligné.

Quant aux critères, ils sont au nombre de quatre : « Il y a le choix du bachelier qui est déterminant, le nombre de places disponibles, la moyenne obtenue au baccalauréat et le profil du bachelier ».

Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE