21.1 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Joe Biden à la Maison blanche : Des Guinéens se prononcent

Mercredi 20 janvier 2021, Joe Biden est investi 46ème président des Etats-Unis à la faveur d’une cérémonie particulière, avec un public limité à cause du contexte de pandémie lié au Coronavis.

Ce jeudi 21 janvier, nous avons interrogé Faya Millimono, président du Bloc Libéral et Boubacar Sanso Barry, éditorialiste et administrateur général du site ledjely.com. Il nous ont livré leurs sentiments.

Pour Faya Millimono la politique américaine vis à vis de l’Afrique ne va pas fondamentalement changer : “Ce qu’on peut dire, il appartient aux Africains, aux leaders africains d’avoir une vision pour l’Afrique. Pour le partenariat entre l’Afrique et l’Amérique ou l’Afrique et l’Europe, c’est d’abord l’Afrique elle-même qui doit avoir une vision et des objectifs. Entre ces pays ou ces continent c’est une question d’intérêts. Les Africains doivent se demander dans leur relation avec les USA qu’est-ce qu’ils ont à gagner” a t-il entonné.

Boubacar Sanso Barry, quant à lui, pense que les relations entre l’Afrique et les USA devraient redevenir normales, Il estime que durant les 4 dernières années, elles n’étaient pas forcément normales. Il espère également que Joe Biden fera mieux : “ L’Afrique n’aura pas existée, pour Donald Trump. Mais connaissant Joe Biden qui était vice-président de Barack Obama, qui a une attention particulière sur le continent africain. Il s’agit de quelqu’un qui connaît d’une certaine façon l’Afrique, et on attend mieux de lui”, a-t-il souligné.

L’aspect positif que retient Sanso Barry de l’ex-présisent Trump dont l’élite africaine devrait s’inspirer, c’est son sens patriotique.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE