26.9 C
New York
lundi, juin 27, 2022

Buy now

spot_img

Fermeture prolongée des frontières : Amadou Diouldé Diallo a ses raisons

Alors que beaucoup de Guinéens s’interrogent sur les raisons de la fermeture prolongée des frontières terrestres entre la Guinée et certains pays voisins, Amadou Diouldé Diallo journaliste sportif et historien, lui, pense connaître les raisons de cet état de fait. Selon lui, Alpha Condé estime que les dirigeants de ces pays voisins apportent du soutien à son principal rival politique, en l’occurrence Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG. Donc, il doit régler son compte avec ces derniers.

« Pourquoi il n’a pas fermé la frontière avec la Côte d’Ivoire et le Mali ? Macky Sall, il est peulh ; Emballo, il est peuhl du N’Gabou ; Mamadou Diouldé Diallo, le vice-président de la Sierra Leone, il apporte du soutien à son frère. Son problème, il faut exterminer les peuhls dans ce pays. Les frontières sont fermées parce qu’il faut agenouiller le Foutah », martèle-t-il

Des observateurs politiques qualifient souvent le président Alpha Condé d’animal politique.  Amadou Diouldé Diallo voit simplement une chance pour le président.

« Si Bah Mamadou et Siradiou Diallo vivaient, Alpha Condé n’aurait pas occupé le terrain de cette manière. Il ne serait pas l’animal politique d’aujourd’hui. Parce qu’eux, ils le connaissent. À Maferinyah quand il a eu des problèmes, il a dû quitter, c’est le lendemain que Bah Mamadou est allé le venger là-bas. Quand il est allé en prison c’est Elhadj Biro qui a eu des démêlés avec Lansana Conté pour sa libération. Si les gens disent qu’il est animal politique, c’est parce que les engagements qu’il prend, il ne les respecte pas »

Cet historien déclare qu’il ne milite pas pour l’UFDG. Il répète qu’il est prêt à faire la prison pour son opinion.

Toutes les bonnes têtes peuhles qui dénoncent, qui ne sont pas là pour venir courber l’échine, pour que Alpha en fasse ce qu’il veut, peuvent aller en prison. Moi j’ai mon baluchon près à aller en prison », déclare-t-il.

Amadou Diouldé Diallo demande à Cellou Dalein Diallo de refuser le dialogue avec le président Alpha Condé. Il a indiqué que « si Cellou va au dialogue avec Alpha Condé, je signerais une pétition contre Cellou »

Sur le silence de certains cadres de l’UFDG, Amadou Diouldé révèle que ces derniers suivent juste les instructions et la discipline du parti.

« Mes informations, c’est Cellou même qui a dit notre objectif c’est de sortir d’abord ceux qui sont dedans. C’est  n’est pas faire rentrer d’autres. Donc, c’est moi qui parle. Vous, vous vous taisez. C’est pourquoi les Fodé Oussou, Alain Touré, Kalémodou, ne parlent pas » a-t-il exposé.

    Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE