26.5 C
New York
mardi, août 16, 2022

Buy now

spot_img

Immigration clandestine : Mamou perd sa 15ème victime !

Dans le groupe des 35 migrants qui ont péri la semaine dernière aux larges des côtes marocaines, il y a un jeune originaire de Mamou, précisément du quartier Horè Fello. Mamadou Aliou Diallo, âgé d’une vingtaine d’années a passé plus de 3 ans au Maroc avant de tenter le voyage fatal nous a confirmé son frère Thierno Hamidou Diallo.

‹‹ C’est le 10 janvier à 4 heures du matin qu’ils ont bougé, mais c’est hier qu’ils m’ont appelé pour me demander ses nouvelles. J’ai dit qu’on ne communique pas, il communique seulement avec ma maman. Parce que je n’utilise pas beaucoup l’internet en ce moment. Ensuite, j’ai contacté mon frère qui est en Allemagne, il dit qu’il n’en sait rien également. J’ai demandé pour celui qui l’a embarqué,  il a répondu que ce dernier a coupé sa connexion. J’ai demandé si alors le petit est décédé, il a commencé à pleurer, j’ai compris alors qu’il est déjà au courant ›› a affirmé Thierno Hamidou Diallo frère de la victime.
Cette mer a endeuillé plusieurs familles à Mamou. Un ami de la victime pleure cette triste nouvelle.

‹‹ Que Dieu lui accorde sa miséricorde. On était ensemble ici pendant beaucoup de temps. Donc, sa perte me touche énormément. Et je dis aux autres de réduire les ambitions ou de chercher un chemin plus sûr » conseille Sadou Diallo, ami du défunt.
C’est la énième perte que la commune urbaine de Mamou enregistre ces dernières années dans cette aventure pour l’Europe.  Ce jeune est la 15ème victime que compte cette Préfecture.
                                                     De Mamou, Djibril Timbo Barry pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE