25.7 C
New York
mercredi, août 17, 2022

Buy now

spot_img

Procès de Madic 100 frontière : Le procureur a requis 10 ans de prison ferme !

Suite du procès de Mamady Condé Madic 100 frontière ce lundi au TPI de Dixinn. C’était la phase des réquisitions et des plaidoiries. Arrêté le 27 octobre 2020 et détenu à la maison centrale de Conakry, cet activiste est accusé de téléchargement, diffusion de messages, photos, dessins de nature racistes ou xénophobes, menaces, violences et injures par le biais d’un système informatique. Faits prévus et punis par les articles 26 et 27 relatifs à la sécurité et à la protection des données à caractère personnel en République de Guinée.

Ce matin, Madame la juge M’Balou Keïta a appelé le mis en cause à la barre. Elle a donné la parole à la partie civile, représentée par Monsieur le procureur Sidy Souleymane Diaye. Ce dernier a estimé que le comportement de Madic 100 frontières est intolérable. Il dit que ce dernier a tenu des propos injurieux à l’encontre du chef de l’État.

«Le comportement de Mamady Condé n’est pas rémissible. Il y a ce qu’on ne peut pas tolérer. Mamady Condé a injurié le chef de l’Exécutif» dit-il.

Il dit aussi que Madic 100 frontière a affirmé que « l’ethnie peulh est stigmatisée, l’ethnie peulh est oppressée». Chose qu’il a rejeté en bloc. «Je ne vois de stigmatisation contre la communauté peulh, je ne vois pas d’oppression contre la communauté peulh» a-t-il martelé.

Sur la base de cette accusation, le procureur N’Diaye a demandé à Madame la Présidente de maintenir Madic 100 frontières dans les liens de la culpabilité. Il a requis une peine d’emprisonnement de 10 ans et une amende de 300.000.000 de francs guinéens pour l’accusé.

Quant à la défense, elle a estimé que le fait pour lequel son client est détenu n’est pas établi. Elle a plaidé non coupable et a demandé que son client soit simplement et purement relâché en application de l’article 544.

Madame la juge a renvoyé l’affaire au 8 février 2021 pour la délibération.

                                                 Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE