30.4 C
New York
dimanche, juillet 3, 2022

Buy now

spot_img

UGANC : La grève des enseignants se poursuit !

Les enseignants de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry ont répondu favorablement à l’appel du Syndicat National Autonome de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SNAESURS). Ils ont arrêté complètement les cours ce lundi 25 janvier 2021 comme le demande la structure syndicale.

La paralysie est totale à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry. Toutes les salles de classe sont hermétiquement fermées y compris le rectorat. La plupart des enseignants n’ont pas mis pied au campus. Seulement quelques étudiants sont visibles dans la cour de l’université. Les uns sont venus pour réviser seuls, d’autres pour s’enquérir davantage de la situation.

Ousmane Keïta étudiant en licence 2 département physique que nous avons rencontré au couloir du Bloc A, déplore le fait que les enseignants sont absents.

« Je suis là réellement pour savoir si les jours à venir nous allons reprendre les cours ou pas. En plus, pour moi, ce n’est pas opportun de déclencher une grève actuellement avec cette situation de COVID-19. Je déplore vraiment ce comportement » a-t-il lâché.

Assis sous un manguier avec des cahiers sous ses mains, Thierno Amadou Sow étudiant en L1 Biochimie a expliqué les raisons de sa présence malgré qu’il était informé de la grève des enseignants.

«  Je savais effectivement qu’il n’y aurait pas cours aujourd’hui. Je suis venu pour non seulement réviser mes cours mais aussi pour ne pas rester à la maison sans rien faire. Cette situation me dérange vraiment. J’espère qu’il y aura compréhension entre les syndicats et le gouvernement pour qu’on puisse reprendre les cours jeudi plus-tard » espère cet étudiant.

À rappeler qu’à l’issue de ces quatre jours, le SNAESURS annonce que si rien n’est fait pour satisfaire ses revendications, il va reconduire sa grève.

Par Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE