26.1 C
New York
jeudi, juillet 7, 2022

Buy now

spot_img

Kankan : Les étudiants sortants réclament les diplômes

Depuis le décès du Dr Sékou Kaba le lundi 27 juillet 2020, jusqu’alors Recteur de l’Université de Kankan, le président Alpha Condé n’a pas nommé un autre pour remplacer le défunt. Selon les informations, c’est à cause de cette vacance que les étudiants de la 11ème promotion du système LMD n’ont pas encore leur diplôme. Tous, ils souhaitent vivement la nomination d’un Recteur.

Nfa Ansoumane Kaba, est l’un des étudiants sortants du Département Comptabilité. Il n’est pas content. « Franchement, nous ne sommes pas contents. Sans diplôme on ne peut pas avoir accès à l’emploi, c’est ce papier qui nous permettra de chercher l’emploi. Ce retard va beaucoup jouer sur nos programmes dans la recherche d’emploi. Nous sollicitons auprès des autorités de faire de leur mieux pour nous aider obtenir notre diplôme », a-t-il plaidé.

Ibrahima Sory Kaba, un autre concerné, lui, est du Département Histoire. Il pointe du doigt le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. « Apres plusieurs années sur le banc, si vous avez fini les études, vous êtes contents de cela, d’aller présenter le diplôme à la famille. Nous attendons notre diplôme depuis quelques mois. D’habitude la remise des diplômes à Kankan s’effectuait au mois de janvier. Le mois de janvier est presque fini, on n’a pas encore reçu notre diplôme et depuis que le recteur est décédé, ils n’ont pas nommé un nouveau et cela aussi est la cause du retard de notre diplôme », a-t-il précisé.

Depuis la fin de leur cursus universitaire, plusieurs étudiants dont certains sont venus d’autres régions ou préfectures du pays, vivent toujours à Kankan en attendant le précieux sésame. Lancei Bérété lance un appel à l’endroit des autorités. « La remise des diplômes a beaucoup retardée. Moi, je lance un appel à l’endroit des autorités, ils n’ont qu’à faire une nomination pour que les étudiants sortants soient en possession de leur diplôme. Actuellement il y a beaucoup d’étudiants ici, qui n’attendent que leur diplôme. Certains veulent rentrer chez eux, mais ne peuvent pas. Les autorités n’ont qu’à voir cela maintenant », lance-t-il.

Rencontré récemment, le vice-recteur chargé des études, Dr Abdoulaye Wotem Somparé, n’a pas donné beaucoup d’explications à ce sujet. En attendant, les étudiants se rongent les pouces dans le Nabaya. Pourvu que l’attente ne soit pas de longue durée.

Mariame Siré Traoré pour Couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE