27.7 C
New York
mardi, août 16, 2022

Buy now

spot_img

Cosa/emprise de la route : Des marchands à déguerpir s’inquiètent

Plusieurs marchands sont menacés de déguerpissement au carrefour Cosa, commune de Ratoma. Ce jeudi 28 janvier 2021, nous sommes allés à leur rencontre, alors qu’ils sont intimés de quitter les lieux dans 72 heures.

Hady Barry, vendeur de téléphone, devant la radio Familia Fm, est parmi eux. Il explique : « Hier, aux environs de 10 heures, des hommes qui sont accompagnés par des polices et des gendarmes sont venus cochés nos conteneurs. Ils nous ont dit de quitter dans 72 heures.  Sinon, ils viendront casser tout.  Mais, nous, ce qui nous inquiète dans tout ça, c’est parce que nous n’avons pas où aller dans 72 heures. Et aujourd’hui, nous avons des familles à nourrir, nos enfants étudient dans des écoles privée0 », a-t-il expliqué

Fatimatou Touré, vend des chaussures non loin. Elle abonde dans le même sens. « Depuis qu’ils sont venus hier, franchement, je suis inquiète.  Mon mari est malade depuis longtemps, il  ne travaille pas. C’est moi seul qui me débrouille pour nourrir la famille et payer la scolarité des enfants. Vraiment, quand je pense à ça. J’ai la peur au vendre », s’est-elle lamentée.

Hassanatou sow, elle, lance un appel aux autorités. « Nous ne sommes pas opposés au déguerpissement pour libérer la route ou pour une autre chose. Mais, la manière de faire qui nous a choqués.  Nous demandons aux autorités de prolonger ce délai jusqu’à ce que nous ait un autre lieu pour vendre nos produits », a-t-elle plaidé

Par Mamadou Yaya bah couleurguinee.com

 

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE