26.5 C
New York
mardi, août 16, 2022

Buy now

spot_img

Guinée : Saisissons l’opportunité offerte par le Fndc. Pour sortir de la belligérance !

Je ne sais pour quelles raisons mais le FNDC observe depuis un bon bout de temps une trêve quant à la ténue des manifestations de rue. Cette période d’accalmie voulu par le Gouvernement et offerte par le FNDC est une opportunité pour tous les acteurs de la paix et de la quiétude en Guinée, qu’il faut mettre à profit pour poser les premiers maillons de ce qui va nous permettre de sortir de la belligérance et s’installer définitivement dans la paix.

Le Gouvernement et les acteurs de la paix doivent saisir cette opportunité pour rapprocher tous les acteurs de  la vie politique et se mettre ensemble pour bâtir une Guinée de valeur. Une Guinée qui est au travail pour le développement et où règnent la paix, la cohésion, la justice et la stabilité.

Les élections sont terminées et l’ambition des Guinéens patriotes est l’unité, la cohésion entre les populations. Sans la paix et la cohésion, il ne peut y avoir de développement. Il faut que le Gouvernement se mette dans une dynamique de paix et de réconciliation

La période électorale ayant été marquée par des violences qui ont fait plusieurs morts et blessés entre Septembre et Novembre 2020, doit être pansée pour aborder le virage de la Guinée solidaire tant souhaitée par le Peuple de Guinée.

En saisissant cette opportunité, le Gouvernement touchera du doigt des dossiers chauds au nombre desquels figurent le divorce entre lui et l’opposition. Le gros chantier, l’incarcération des personnalités socio-politiques, celles en exil etc.

Il faut tout de suite engager des négociations pour décrisper la situation entre le pouvoir et l’opposition, qui ne reconnait pas encore la réélection du Président Alpha Condé. Mais il faut que le Premier Ministre fasse avancer un dialogue difficile depuis la décision, née de la volonté du Président Alpha CONDE de modifier la constitution. Le Premier Ministre devrait arriver à rapprocher les leaders politiques sans exception. La mission semble être un casse-tête chinois. Pour avoir été membre de cette même opposition, le PM a l’avantage d’avoir connu et collaboré avec plupart des leaders politiques du pays. Malgré tout, les tensions sont encore visibles et une tâche de cette nature ne sera jamais facile. Surtout quand on sait que le pays a été fortement secoué, récemment, par des affrontements inter-ethniques et les efforts de dialogue entre l’opposition et le pouvoir se sont brisés.

Conformément à ma philosophie de bon ton et de la mesure, j’exhorte toutes les parties à privilégier la voie de sortie de crise par le dialogue tout en préservant la paix, la démocratie, les libertés individuelles et la justice. Je renouvelle mon soutien et mes encouragements aux actions visant à rapprocher tous les acteurs socio-politiques sans exception en donnant une chance à la paix.

Je m’inscris entièrement et sans réserve dans cette volonté de créer les conditions d’un dialogue national inclusif dont le seul et unique objectif sera de restaurer ce qui constitue le fondement du vivre-ensemble harmonieux : la confiance. Confiance en nous-mêmes ; entre tous les enfants de ce pays ; confiance dans la justice et les institutions républicaines ; mais aussi, et peut être d’abord, confiance dans la constitution, seule boussole pour un Peuple libre et digne.

Courage et confiance entre note Avenir

Cheick Oumar TRAORE

Secrétaire Général

Parti du Peuple pour la Libération (PPL)

reotracheick@gmail.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE