26.9 C
New York
lundi, juin 27, 2022

Buy now

spot_img

Maisons cochées de Kindiadi : Un ouf de soulagement pour les propriétaires

La semaine dernière, nous avions évoqué le cas des maisons cochées de Kindiadi, localité relevant de la Préfecture de Dubreka.  Des centaines de maisons étaient menacées. Mais, la fumée blanche semble avoir pointé. On parle d’un dénouement heureux dans l’affaire de marquage des maisons de Kakoulima rails.

Après des conciliabules, on demande à la population d’effacer les croix sur les maisons pour permettre aux occupants de respirer, de manger et de dormir. À une réunion de compte rendu le dimanche dernier, il y avait des pères de familles stressés, amaigris,  les yeux rouges, les lèvres sèches. Des membres d’une délégation du quartier dit avoir rencontré des hauts commis de l’Etat. Certains ont été surpris d’entendre la nouvelle, sinon jusque-là c’était le déguerpissement des emprises qui était à la une.

Ainsi, une commission restreinte de rédaction d’un mémorandum a été mise en place. Dans ce mémo figurent les points suivants :

  • Matérialisée cette décision de non casse dans ce quartier par un décret qui déclassifie la zone de recasement.
  • 2- Fournir des titres fonciers (TF).
  • 3- Que le préfet ne nous débarque plus un chef de quartier ou des conseils de quartier, pour des raisons politiques, ethniques, religieuses.

Les habitants de ce quartier disent qu’ils espèrent quand même.

                                                                    Par Koleinké Hassane Diallo pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE