21.1 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Kindiadi : Des coépouses s’accrochent. Le sang coule

A Kindiady dans la Préfecture de Dubreka, deux coépouses ont fait un combat digne de titans. En présence de leur mari, témoin passif de l’événement qui a mobilisé les curieux. Et comment tout cela est arrivé?

La première, convalescente,  après une fausse couche, s’est rendue au poste de santé le plus proche. Pour voir un médecin. Après la consultation, elle appelle son mari pour venir régler la facture. Son mari se présente. Il discutait avec celui qui soigne la première lorsque débarque la deuxième femme.

Selon des témoins, sans même saluer, elle aurait apostrophé son mari.

« Pourquoi tu es venu, je t’ai dit de ne pas venir. Donne moi la dépense, je dois aller au marché »

Aussitôt, elle tire son mari d’une main, sa coépouse le tire aussi. Une bagarre éclate entre les coépouses. La première femme qui était au poste de santé, malgré qu’elle est malade a réussi à ramasser une pierre pour cogner l’autre au front. Le sang gicla. Quand tout le monde était braqué sur les deux femmes, des pick up  remplis de bérets rouges avec des casques de guerres, des gilets, armes à la main et la brigade antidrogue ont débarqué. On s’est retrouvé entre deux spectacles. D’un côté les coépouses qui ne se font pas de cadeau, de l’autre les visiteurs armés. Finalement, ces coépouses se sont calmées. Mais, le sang avait déjà coulé

Par Koleinké Hassane Diallo pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE