23.5 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Evénement de Macenta : Des ressortissants condamnent et demandent justice

Suite aux événements malheureux survenus à Macenta les 26 et 27 décembre 2020, des jeunes Mania ressortissants de Macenta étaient en conférence ce 1er février 2021. Ils “Condamnent fermement ces actes de violence ainsi que les agitations de certains individus qui en ont suivi.”

Mory Oulen Camara, porte parole, pense que “ce problème est très simple à résoudre. Tous ceux qui s’agitent dans les stériles revendications de paternité de Macenta-centre connaissent leurs villages respectifs.”

Pour lui, “ Seule la famille Kourouma, héritière du fondateur Soni Tenen Bakary, n’a autre village que Macenta-centre. Pourquoi couvrir chez-soi et s’acharner contre le village d’autrui ? Plus jamais ça à Macenta ! La terre donnée par les Camara de Bongomadou à leur neveu Kourouma. Nos voisins tomas du village de Bokoni qui connaissent parfaitement l’histoire de la fondation de Macenta et qui respectent toutes les closes ancestrales peuvent témoigner”, a-t-il martelé.

Pour remédier à tout cela une fois pour toutes, cette jeunesse demande très humblement à la justice guinéenne d’accélérer les enquêtes afin de traquer, juger et punir tous les commanditaires de ces agitations à la hauteur de leur forfaiture.

“ Nous appelons les forces de défense et de sécurité au renforcement de la vigilance à nos frontières, en attendant que la justice ne se prononce sur le dossier. Nous insistons sur l’expression vigilance aux frontières pour éviter toute surprise nouvelle et croyons au professionnalisme des agents guinéens”, a lancé le porte parole Mory.

Mamadou Alimou Diop pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE