23.5 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Conakry : C’est parti pour le forum de la jeune fille guinéenne ! »

Ouverture officielle ce vendredi « du forum de la jeune fille guinéenne» sous le thème « Jeunes Filles, Victimes et Actrices du Changement ». Une initiative du club des jeunes filles leaders de Guinée (CJFLG)

Cette organisation féminine se bat depuis des années pour promouvoir et défendre les droits des filles et  des femmes de Guinée. Elle se fixe pour objectif la contribution à la réduction des violences à l’égard des filles et femmes de Guinée à travers la création d’un cadre de concertation entre les principaux acteurs intervenant dans le domaine.

Konaté Kadiatou, représente et présidente par intérim du Clubs des Jeunes Filles Leaders de Guinée a fait l’historique de sa structure qui depuis près de 5 ans, se bat contre les violences faites aux femmes en  République de Guinée

« Notre association existe depuis près de 5 ans. De 08 membres en 2016, nous sommes à environ 500 jeunes filles engagées aujourd’hui à travers tout le pays. Toutes, membres de 20 antennes préfectorales et 12 antennes sous-préfectorales que compte le club des jeunes filles leaders de Guinée. Depuis 2016, nous continuons à apporter notre contribution, à travers l’appui des partenaires techniques et financiers, aux efforts du gouvernement guinéen dans la lutte contre les violences basées sur le genre. A ce jour, nous rendons grâce à Dieu de nous avoir donné la force et le courage de sauver une centaine de filles du mariage d’enfants à travers le pays, une dizaine de filles des mutilations génitales féminines sans oublier de nombreux cas de viols que nous suivons» a-t-elle fait savoir.

Le club des jeunes filles leaders de Guinée en partenariat avec Plan Guinée, la fondation OSIWA, Unicef, Unfpa, Coffel qui ont accompagné et soutenu ces filles dans leurs actions, se disent prêts et déterminés à renouveler leur soutien et leur accompagnement à l’endroit de ces filles dans les actions qu’elles ont entreprises.

Madame Baldé Fatou Yansané de Coffel, accompagne ces filles depuis la mise en place de cette organisation.

« Il y a 5 ans, ces filles, avec toutes les grandes dames qui sont en République de Guinée, elles sont allées taper à ma porte pour dire qu’elles mettaient en place le club des jeunes filles leaders et qu’elles voulaient faire de moi leur maman. Imaginez l’émotion et l’honneur et j’ai accepté avec beaucoup de plaisir. Elles devaient avoir 13 ans, 12 ans, elles étaient au collège, les unes venaient d’arriver au lycée. Alors le partenaire OSIWA, lorsque nous avons expliqué qu’en fait, on dit les femmes et les enfants. Mais on oublie que la jeune fille, et le statut de jeunes filles est différent de celui de l’enfant et de celui de la femme. Elles ont un statut particulier avec des besoins spécifiques. Malheureusement, on les place dans l’un ou l’autre de ces deux catégories.

Alors l’idée a germé et OSIWA a accepté comme une innovation. Voilà comment nous avons démarré nos activités» a-t-elle indiqué.

Madame Hawa Beavogui, ministre des droits et autonomisation des femmes, a déclaré ouvert «le forum de la jeune fille guinéenne»

«J’ose espérer que cet important forum va prendre en compte l’implication conjointe et que nous n’allons pas inventer la roue. Et c’est sur ces notes que je déclare ouvert le forum des jeunes filles leaders de Guinée» a-t-elle dit.

                                                                                                                                                                             Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE