31.6 C
New York
samedi, mai 21, 2022

Buy now

spot_img

Culture deuil : Hommage à Abdoul Jabbar

Des artistes guinéens qui ont côtoyé le reggae man feu Abdoul Jabbar étaient rassemblés ce vendredi à la morgue de l’hôpital de l’amitié sino-guinéen. A la clé, des souvenirs, des témoignages.

« Nous avons des douleurs au fond de nous pour cette perte qui est une valeur sûre. Ce jeune est un artiste qui avait beaucoup de talent. Il est parti très jeune. Je présente mes sincères condoléances à la famille éplorée. Que la terre lui soit légère » a dit Fodé Baro, artiste guinéen vivant en France.

Eli Kamano a déclaré que la perte de cet homme laissera un vide au sein de la culture guinéenne.

« C’est un soldat, un guerrier de la culture guinéenne qui est tombé. Je pense que ça va laisser un vide. Abdoul Jabbar c’était un des plus grands reggae men de notre pays. On avait déjà essayé de faire son passeport et c’est aujourd’hui même que le passeport est fini. On nous a fait savoir à l’hôpital qu’il ne pouvait pas prendre le vol parce qu’il a fait un AVC. C’est ce qui nous a été donné comme conseil par le médecin. Donc, on s’est tenu à le garder ici et à le suivre de prêt. Malheureusement Dieu a décidé autrement » a-t-il regretté

Mamadou Lamah Diallo, le grand frère du défunt parle d’un homme bon.

« Jabbar était un homme bien. Il était sur les préparatifs pour son 6ème album quand il a été atteint d’une crise AVC. J’ai grandi avec lui. Il est comme un ami. Même ces premiers albums c’est moi qui les ai produits. J’étais son manager et son producteur jusqu’à ce qu’il a commencé de travailler avec d’autres maisons de production » explique-t-il

Pour rappel, Abdoul Karim Diallo alias Abdoul Jabbar est né à Fria. Il a sorti 5 albums. Il a raflé le prix découverte RFI 2007. Il était un artiste virtuose et engagé. Il dénonçait l’injustice dans ces morceaux.

Paix à son âme !!!

         Par Abdul Karim Barry Pour couleurguinee.com

 

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE