23.5 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Koloma : Tristesse et consternation chez feu Souleymane Bah

Nous étions ce lundi au domicile de feu Souleymane Bah, le jeune mortellement poignardé par des inconnus le samedi 6 février 2021. Le deuil se lisait sur les visages des membres de la famille.

Assata Benthè Bah, la mère de la victime était touchée. Elle est venue du village dès qu’elle a appris la triste nouvelle

« Moi, j’étais au village, quand on m’a appelée pour me dire que mon fils Souleymane a été assassiné par des inconnus. Après, directement, j’ai quitté le village pour venir ici et savoir comment mon fils a été tué. A mon arrivée, ils m’ont tout expliqué. Je profite de votre micro pour dire aux personnes qui ont assassiné mon fils que je ne vais pas leur pardonner jusque devant Dieu le Tout Puissant parce que je comptais beaucoup sur lui. Mais je prie Dieu de l’accueillir dans son paradis éternel amine » a-t-elle indiqué

Thierno Kadiata Bah, la grand-mère du défunt a dit les deniers mots qu’elle a échangés avec lui. « Vraiment, depuis que j’ai entendu la mort de Souleymane je suis triste parce que ça été une surprise pour moi. Je lui ai dit ce jour de manger d’abord avant d’aller à la soirée. Il m’a répondu, je vais attendre jusqu’à mon retour après je vais manger. Voici les derniers mots que j’ai échangés avec lui. » A-t-elle dit

Un oncle de la victime Diallo amadou Oury affirme que Souleymane Bah était un homme bien qui aimait tout le monde.

« La mort de Souleymane m’a beaucoup surpris parce que ce samedi soir je l’ai laissé ici dans la joie et je ne m’attendais pas à cette nouvelle. Je veux dire en haute et intelligible voix que Souleymane est un homme bien, honnête, qui aimait son travail et aimait tout le monde » A-t-il indiqué

Par Mamadou Yaya Bah pour couleurguinee.com    

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE