25.7 C
New York
mercredi, août 17, 2022

Buy now

spot_img

Kindiady : Elle a 60 ans et a piqué une crise lorsqu’on a coché sa maison de fortune

A Kindiady, une localité relevant de la Préfecture de Dubreka, N’na Iyaa, du haut de ses 60 ans menait une vie tranquille. Un environnement calme et agréable pour couler ses derniers jours. Elle dit avoir mis 30 ans à bâtir une maison. Ces derniers temps, ces petits-fils qui vivent en Europe lui ont envoyé un peu de devises. Ça lui a permis de faire une annexe. C’est là qu’elle loge.

Et l’autre jour, ironie du sort, c’est son petit paradis que des agents du ministère de la Ville et l’aménagement du territoire ont coché au rouge. En prélude, donc, d’une casse certaine. Lorsque cette personne âgée a vu la croix sur un pan de la maison, elle a piqué une crise. Elle a failli rendre l’âme.

Cette vieille grand-mère traine encore les séquelles du choc reçu avec l’arrivée de ces «  cocheurs » de l’Etat. Cette maison, c’est sa vie. Elle s’est évanouie avec une simple croix, imaginez le jour où le bulldozer va venir. Les élus locaux de Kindiady sont critiqués par les administrés. Ils les accusent de ne point se préoccuper des problèmes des citoyens de cette partie de Dubreka. De bonnes âmes exhortent le pouvoir à ne pas toucher la maison de N’na Iyaa. Toucher sa maison, c’est comme la tuer. Et cela n’est pas souhaitable commentent des personnes de Kindiady

Par Koleinké Hassane Diallo pour couleurguinee. com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE