23.5 C
New York
lundi, mai 23, 2022

Buy now

spot_img

Bambeto : Un inconnu a réussi à voler 700 litres de carburant dans une station en pleine journée !

Les formes d’arnaques prennent des tournures incontrôlables à Conakry.  Le dimanche dernier, une nouvelle station-service située à Bambeto, dans la Commune de Ratoma a été victime d’un cas d’arnaque dans lequel 960 litres de gasoil ont été détournés.

Ca représente 8.640.000 francs guinéens. C’est un individu qui a pris deux chauffeurs de camions à la Cimenterie. Il leur a dit qu’il a un contrat de granites à Kindia et qu’il veut les déplacer pour deux voyages. Ils se sont mis d’accord. Il a dit aux chauffeurs qu’il est propriétaire de la station-service de Bambeto nouvellement construite. Il leur a dit de venir le trouver à Bambeto pour s’approvisionner en carburant  pour les voyages. C’est ainsi que cet inconnu s’est présenté à la station avec 35 bidons de 20 litres. Il a trouvé un pompiste, il lui a dit qu’il veut du gasoil mais que ses camions arrivent derrière. Il a dit à ce pompiste qu’il est le propriétaire des deux camions.

Alseny Diakité, le pompiste a servi l’inconnu. Et il explique sa mésaventure

« Les camions sont venus aux environs de 14heures, après la prière. Lui et moi on a prié ensemble. Quand nous sommes sortis de la mosquée, nous sommes venus trouver que les deux camions sont déjà là. Il a dit voilà les camions. J’ai dit on va commencer le travail, en attendant informe le patron pour qu’il envoie notre argent. Il a dit d’accord. Il m’a dit de commencer par les bidons. J’ai rempli 5 bidons, mon collègue est venu m’aider. Il a pris 5 bidons, il est parti les remplir. Après je lui ai dit de prendre encore 4 bidons. Pour lui ça fait 9 bidons. Moi j’ai rempli les 26 autres» a-t-il narré.

Et là suite selon lui

« Quand j’ai fini de remplir les bidons, il y avait un des camions qui étaient garés à côté de ma pompe. Il m’a dit de pomper 130 litres pour ce camion. Après, il m’a dit que les travailleurs attendent le gasoil à la carrière. Il dit qu’il veut que le véhicule aille devant et que les camions restent. Il a même dit que notre argent vient, le patron arrive. On a fait un reçu et les bidons sont partis. Ensuite le deuxième camion est venu, il m’a dit de pomper 130 litres aussi. On a calculé la somme. Il nous a dit que comme le patron a duré, il va aller prendre l’argent et revenir. Il a pris un taxi motard qui était avec nous, il est parti. Arrivé à Cosa, quand il a retrouvé le véhicule qui transportait son gasoil, il a dit au motard de le laisser, il s’est embarqué dans ce véhicule et il est parti. Ça durait on ne le voyait pas. A 19heures, je suis allé saisir les gendarmes pour venir prendre les camions. Le lundi nous sommes allés à la gendarmerie, les propriétaires des camions ne sont pas venus. C’est le lendemain que nous nous sommes rencontrés à la gendarmerie. On a discuté. Les gendarmes ont dit que c’est moi qui ai tort.» a-t-il martelé.

Alseny Diakité se dit victime dans cette affaire. Selon lui, les 35 bidons font 700 litres. Les deux camions font 260 litres. Les chauffeurs des camions ont remboursé chacun l’argent équivalant au carburant qu’il a reçu. Un montant qui s’élève à 2.340.000fg. Les 700 litres qui ont été emportés par l’inconnu et qui coûtent 6.340.000fg ont été mis au compte de Alseny Diakité ». Le pauvre pompiste.

Ce cas d’arnaque, est un exemple parmi tant d’autres qui se passent à Conakry. Des citoyens se font arnaquer et dépouiller de tous ce qu’ils ont à longueur de journée. Et ces combines marchent 5 sur 5

Par Mamadou Baïlo Diaguissa Sow pour couleurguinee.com

AUTRES ACTUALITÉS

- Publicité -spot_img

PUBLIREPORTAGE